Les composteurs font école

— 

Mardi, à l'école Saint-Exupéry.
Mardi, à l'école Saint-Exupéry. — C. Villemain / 20 minutes

L'école Saint-Exupéry de Vénissieux a inauguré mardi un composteur tout neuf. C'est Slimane, 10 ans, qui a versé le premier seau de déchets dans le grand bac en bois installé dans la cour. Désormais, à la fin des repas à la cantine, un chef du compost sera désigné à chaque table et récoltera les déchets alimentaires. «Les enfants sont super motivés, ils veulent tous s'en occuper», s'enthousiasme Aurélie Daumergue, qui a monté le projet avec l'association Trièves Compostage. Le terreau obtenu sera ensuite réutilisé dans le carré potager entretenu par les élèves. «Cela leur permet de comprendre des notions qu'ils abordent en classe comme le cycle de la vie», commente Aurélie Sanial, la directrice de l'école en espérant qu'ils «feront passer ces bons réflexes à la maison.» Dans le Grand Lyon, six autres groupes scolaires se sont mis au compostage et entendent sensibiliser les enfants et leurs parents à la diminution des déchets. La communauté urbaine s'est engagée à réduire de 7 % les rejets d'ordures ménagères entre 2010 et 2014. Lisa Castelly