«Le Progrès» encore manquant

©2006 20 minutes

— 

Le quotidien Le Progrès était absent des kiosques hier pour la troisième journée consécutive. « L'intersyndicale avait décidé mercredi soir que toutes les éditions paraîtraient jeudi en noir et blanc mais vers 23 h, les ouvriers du livre de l'imprimerie de Chassieu ont décidé de se désolidariser de notre mouvement et de ne pas imprimer celles du Rhône, de l'Ain et du Jura », a expliqué Roger Chantre, délégué CGT. Les ouvriers du livre s'étaient mis en grève lundi après la présentation par la direction d'un plan de restructuration de l'entreprise qui prévoit une diminution des effectifs. Gérard Lignac, nouveau patron du Progrès, avait lui annoncé la fermeture de l'imprimerie de Saint-Etienne dès vendredi sur France 3. Estimant que leur PDG ne les avait pas consultés, les syndicats ont porté plainte pour « délit d'entrave ».

F. C.