L'hôpital visé pour «homicide involontaire»

— 

Il est décédé le 29 janvier à l'hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron, après son transfert en urgence. Un nouveau-né, victime d'une hémorragie, avait été sorti quelques heures plus tôt aux forceps par un médecin de Bourgoin-Jallieu (Isère) ; des forceps qui auraient été mal positionnés et qui auraient comprimé le cerveau du nourrisson. Après cet incident, le parquet de Bourgoin a ouvert une information judiciaire pour «homicide involontaire» à l'encontre de l'hôpital. Les médecins de l'établissement n'ont pas pratiqué l'autopsie médico-légale demandée par le procureur, puisqu'ils avaient déjà procédé à une autopsie médicale au cours de laquelle les organes du bébé avaient été prélevés.

Selon le parquet de Bourgoin, les praticiens ne pouvaient pas ignorer la procédure et auraient dû signaler ce cas à la justice. Les Hospices civiles de Lyon, que nous avons contactées, estiment que «la procédure en vigueur a été respectée» et ne souhaitent pas faire d'autres commentaires. C. G.