Le voile en appel

©2006 20 minutes

— 

Et l'on reparle des signes ostensibles à l'école. Hier, la cour administrative d'appel de Lyon a étudié le cas d'une jeune fille, exclue en décembre 2004 du collège Georges-Brassens (Décines) pour avoir refusé d'ôter « un bonnet à caractère religieux » durant les cours. En juin 2005, le tribunal administratif avait rejeté les recours déposés par la famille de la collégienne réclamant la condamnation de l'Etat pour les troubles causés à leur fille et l'annulation de son exclusion. Hier, le commissaire du gouvernement a requis le rejet de l'appel. « C'est la preuve que, quand on sort du rang, on n'a pas sa place dans la société », s'est emporté le père de Zarha. L'affaire a été mise en délibéré.

E. F.