A. BIBARD / FEP / PANORAMIC

Lyon

Anthony Martial prend date

Football A 17 ans, cet attaquant est l'un des grands espoirs de l'OL

L'OL ne devrait pas avoir besoin d'aller chercher bien loin ses futurs attaquants. Avec Yassine Benzia et Anthony Martial, le club de Jean-Michel Aulas possède deux pépites promises à un grand avenir. Si le premier est régulièrement appelé dans le groupe de Rémi Garde avec lequel il a déjà inscrit 2 buts en Ligue Europa, le second a vu les événements s'accélérer au cours des deux derniers mois. Alors qu'il était habitué à évoluer avec la réserve ou les U19, le gamin de Massy a effectué ses premiers pas dans le monde pro, le 6 décembre, au lendemain de son 17e anniversaire, à l'occasion du dernier match de poules de l'OL en Ligue Europa face à l'Hapoël Kyriat Shmona (2-0). Et dimanche, à Ajaccio, Rémi Garde lui a offert ses premières minutes en L1. Anthony Martial a toujours eu tendance à sauter les étapes. « En U13, il était déjà surclassé en U14, souligne Marc Leprunennec, le président du CO Les Ulis, où Anthony a débuté, comme Patrice Evra ou Thierry Henry avant lui. Quelles que soient les catégories, il a toujours été au-dessus du lot. Au regard de son talent, nous n'étions pas en mesure de lui proposer un challenge intéressant. »

Un serial buteur


L'OL a donc sauté sur l'occasion et lui a ouvert les portes de son centre de formation en 2009. « Il lui a fallu un temps d'adaptation, car ce n'est jamais facile de quitter sa famille », indique Joël Fréchet. L'entraîneur adjoint des U19 lyonnais, qui était à l'époque responsable de la préformation, décrit Anthony comme « un garçon attachant, qui a toujours un peu de mal à se réveiller. » Mais sur le terrain, c'est une autre histoire. Celui qui a signé son premier contrat pro de 3 ans en août dernier enfile les buts comme les perles. La saison dernière, avec les U17, il en a inscrit 32 en 21 matchs. Et avec les sélections de jeunes, il est tout aussi efficace (9 buts avec les U16, 9 avec les U17 et 1 lors de son seul match disputé avec les U18). « C'est un attaquant surpuissant, doté de qualités physiques impressionnantes pour son âge, nous confiait il y a quelques mois Armand Garrido, l'entraîneur des U17 de l'OL. Une fois lancé, il est très difficile à arrêter. C'est le genre d'avant-centre très recherché. » Si le président des Ulis lui prédit un avenir en Bleu, Joël Fréchet préfère rester mesurer. « Il a toutes les qualités pour réaliser une belle carrière. Mais il doit améliorer son jeu dos au but et sa régularité dans l'effort. »

« Quelles que soient les catégories, il a toujours été au-dessus du lot. »


Marc Leprunennec


Même s'il a été plus précoce que Karim Benzema, Hatem Ben Arfa ou Yassine Benzia, Anthony Martial n'est pas le plus jeune joueur de l'OL à avoir débuté en Ligue 1. Ce record est détenu par Joël Fréchet, l'actuel entraîneur adjoint des U19 lyonnais, qui a disputé son premier match de championnat lors d'un derby perdu à Saint-Etienne (4-0), le 12 septembre 1981, alors qu'il n'était âgé que de 15 ans, 10 mois et 15 jours. Il avait pour mission de défendre sur un certain Michel Platini. Rien que ça !