Etudiants : toujours plus de difficultés pour se loger

©2006 20 minutes

— 

Les étudiants galèrent encore pour se trouver un toit. La cellule académique de veille pour le logement étudiant, qui s'est réunie hier, l'a constaté. « Les tensions sont toujours les mêmes. Mais les problèmes sont apparus plus tôt cette année », indique Denis Lambert, directeur régional du Crous, qui reçoit quatre demandes pour chacune des 6 000 chambres en cité universitaire. Parmi les difficultés rencontrées : la hausse des occupants sans titre en résidence universitaire. Faute d'appartement dans le parc privé, ils traînent à quitter la cité U et privent d'autres étudiants de leur logement. Il y en aurait cette année deux fois plus que d'habitude, selon le Crous. La cellule, qui regroupe le rectorat, le Crous, les établissements supérieurs, les collectivités locales, et les représentants étudiants, a de nouveau activé des solutions d'urgence. Des étudiants seront logés en foyer, en auberge de jeunesse, à l'hôtel ou dans les internats des lycées de l'agglomération.

F. C.