La délinquance en chute libre à la Duchère

Elisa Riberry

— 

C. VILLEMAIN / 20 minutes

L'action menée à la Duchère commence à porter ses fruits. Depuis le classement de ce quartier du 9e en Zone de sécurité prioritaire (ZSP) – la première du Grand Lyon créée cet automne –, la délinquance de voie publique a baissé de 52, 78 %. Entre octobre et la fin décembre, les cambriolages ont ainsi diminué de 78, 2 %, « les vols avec violence de 28, 57 %» par rapport à la même période en 2011, selon le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, qui dévoilait jeudi le bilan de la délinquance en 2012. La lutte contre les stupéfiants, présentée comme l'une des priorités, s'est aussi améliorée avec 91 faits constatés, contre 55 en 2011.

Trois nouvelles ZSP en place


«Le renforcement des patrouilles et de la coopération entre les services (antidrogue, policiers de proximité…) produit son efficacité sur le terrain», estime le préfet à la sécurité, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. Pourtant, la mise en place des ZSP ne s'est accompagnée d'aucun policier supplémentaire. «Mais avec mes 3 100 fonctionnaires, je peux renforcer notre présence sur ce petit secteur. On a aujourd'hui une couverture très forte de la ZSP», précise Albert Dourtre, directeur départemental de la sécurité publique. Selon lui, la nette progression de l'élucidation des délits sur la Duchère (+89 % sur la période) s'explique aussi par le profil des délinquants, récidivistes pour beaucoup. Le travail d'investigation en lien avec la police technique et scientifique, permet alors, après leur interpellation, d'élucider d'autres affaires.

De quoi encourager les maires de Bron, de Vénissieux et de Vaulx-en-Velin où plusieurs quartiers (50 000 habitants au total) sont classés en ZSP depuis janvier. « A Terraillon, nous espérons que cela va permettre d'accompagner activement l'opération de renouvellement urbain qui s'achève, indique-t-on à la mairie de Bron. Davantage de présence humaine, c'est toujours préférable en terme de sécurité et d'échanges avec la population. »