Quand la «Green Team» perd la tête

— 

C'est bien connu, un match de basket n'est jamais fini. L'Asvel en a fait l'amère expérience en s'inclinant lundi au Mans (64-60) alors qu'elle semblait avoir la victoire en mains à la pause (17-38). A croire que les partenaires de Paccelis Morlende se sont laissés griser par cette première période parfaitement maitrisée. «Nous avons mal défendu et déjoué en attaque, a admis l'ailier Livio Jean-Charles au micro de Sport+. Et à la fin, nous nous avons manqué de lucidité et effectué des mauvais choix.» Pierre Vincent avait donc raison de craindre ce match de reprise après une mini-trêve de quinze jours. Son équipe voit ainsi s'interrompre sa série de trois succès de rang et laisse passer l'occasion de conserver sa place de coleader. L'Asvel achève la phase aller du championnat au 5e rang et ne sera donc pas tête de série lors de la Leaders Cup, dont le tirage au sort sera effectué ce mercredi. ■ S.M.