Un violeur piégé par son ADN

©2006 20 minutes

— 

Une affaire de viol vieille de trois ans résolue grâce au fichier ADN. Un homme, suspecté d'avoir violé en août dernier à Dardilly une jeune femme âgée d'une vingtaine d'années, vient d'être mis en examen et écroué dans une autre affaire de viol, qui avait eu lieu en 2003 dans une autre commune de l'ouest lyonnais. Grâce à une comparaison entre l'ADN de l'auteur, jamais retrouvé, d'un viol à Limonest, et celui de l'auteur présumé de Dardilly, les enquêteurs ont pu confondre cet artisan de 39 ans, désormais suspecté du viol d'une femme de 40 ans.

Le 2 janvier 2003, la victime avait été frappée puis violée dans un sous-bois de Limonest. Le suspect continue de clamer son innocence.