Gérard Collomb repart en campagne

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Une rentrée tournée vers l'avenir. De retour de congés depuis quelques jours, Gérard Collomb, maire PS de Lyon, a déjà le regard porté sur les échéances de 2007 et 2008. Le sénateur du Rhône se rend aujourd'hui à La Rochelle pour l'université d'été du Parti socialiste. Il se rangera bien évidemment aux côtés de Ségolène Royal, qu'il soutient depuis avril dans sa course à l'investiture pour la présidentielle de 2007. Le maire de Lyon, autrefois partisan de Dominique Strauss-Kahn, fait partie des groupes de réflexion de l'écurie Royal, où il intervient sur le logement et l'urbanisme, ses sujets de prédilection. Se voit-il pour autant ministre avec Ségolène Royal à l'Elysée ? « Ma priorité, c'est Lyon », balaye Gérard Collomb, qui a surtout en ligne de mire les prochaines élections municipales de 2008.

Lundi, en visitant plusieurs chantiers lancés par son équipe depuis 2002, il ne pouvait s'empêcher d'évoquer les travaux à mettre en oeuvre lors d'un second mandat. Avec un leitmotiv : « Créer un nouveau modèle de ville pour le xxie siècle ». « Il a bossé cet été », rapporte son entourage. Gérard Collomb est parti en villégiature dans le Vercors avec des contributions rédigées par des élus et des membres de son cabinet en vue de sa réélection. « Il sait qu'un bon bilan ne suffit pas pour se faire réélire et qu'il faut un projet et des idées pour l'avenir », indique un de ses adjoints. Donné gagnant face à Dominique Perben (UMP) dans les derniers sondages, Gérard Collomb s'est toutefois préparé à contrer les flèches venant du camp adverse. « Je crains une campagne déloyale », dit-il.

Frédéric Crouzet

A la rentrée, Gérard Collomb poursuit sa tournée des arrondissements à la rencontre de ses administrés. Le prochain « rendez-vous du maire » aura lieu le 6 septembre dans le 4e, au Théâtre de la Croix-Rousse.