Les Roms bientôt expulsés de Saint-Priest

©2006 20 minutes

— 

Le bidonville de Saint-Priest, occupé depuis trois mois par 250 Roms, est sur le point d'être évacué. D'après l'Association lyonnaise pour le logement (Alpil), la justice, saisie par l'Etat, propriétaire du terrain squatté, vient d'ordonner l'évacuation du campement de la rue Jean-Zay par les forces de l'ordre. « Cela ne règle rien. Dès qu'elles sont expulsées, les familles s'installent sur un autre terrain », déplore l'Alpil.

E. F.