Un retraité déclaré mort par le fisc

©2006 20 minutes

— 

En ouvrant la lettre, il a d'abord été surpris. Puis il a ri. Jean Pedrero, 70 ans, retraité à Saint-Andéol-le-Château, a reçu samedi un étonnant courrier de la trésorerie générale de Givors. Dans cette lettre, le fisc le déclarait décédé et réclamait à sa famille le solde des impôts sur le revenu du « défunt ». Le centre de prélèvements-services des impôts de Lyon a invoqué hier une erreur de saisie des services fiscaux. Jean Pedrero va devoir entreprendre des démarches auprès des services des impôts pour faire la preuve de son existence, avant que cette mort administrative ne provoque d'autres désagréments, comme un éventuel blocage de ses comptes en banque.