Les éboueurs changent de tournées

Caroline Girardon

— 

Les salariés ne devraient pas voir leurs horaires de travail changer malgré la réorganisation.
Les salariés ne devraient pas voir leurs horaires de travail changer malgré la réorganisation. — C. VILLEMAIN / 20 minutes

Les habitants du Grand Lyon ne s'apercevront certainement pas du changement. Mais à partir de lundi, la collecte des ordures ménagères sera totalement réorganisée pour les cinq ans à venir. Les déchets de 56 des 58 communes, représentant 51 % de la population, seront ramassés par la régie publique, donc par les agents du Grand Lyon. Seules les collectes de Lyon et Villeurbanne seront effectuées par des entreprises privées. La décision avait provoqué la colère des syndicats, l'hiver dernier. Contestant cette attribution de marché, dénonçant « une privatisation » du service et craignant de voir leurs conditions de travail se dégrader, les éboueurs avaient observé presque trois semaines de grève. « Maintenant que le marché est conclu, on ne peut plus revenir en arrière mais nous restons vigilants, déclare Pascal Bouchard délégué CFDT. Nos méthodes de travail vont changer. Les rondes à l'extérieur seront plus longues. »

Repos un samedi sur deux
« Il n'y aura aucun changement majeur, assure Thierry Philip, vice-président délégué chargé de la propreté. On a rééquilibré les circuits de collecte afin de réduire la pénibilité du travail. » Par ailleurs, le Grand Lyon s'est engagé à ce que les éboueurs aient un samedi sur deux de repos, comme l'avaient demandé les syndicats lors de la grève. En outre, une « équipe de secours » de 26 agents a été créée, permettant l'embauche de 10 personnes et réduisant ainsi le recours à l'intérim. « On reste sur une base de 35 heures par semaine, précise Bruno Coudret, directeur de la propreté. Les horaires de collectes ne changent pas. Elles s'effectueront de 6 h à 13 h. » Quelques exceptions toutefois. Lorsque le tunnel de la Croix-Rousse sera fermé, sur certains grands axes qui risquent d'être saturés, les bacs à ordure devront être sortis une demi-heure plus tôt, c'est-à-dire à 5 h 30. La Presqu'île fait également figure d'exception. Les élus ayant demandé qu'il n'y ait plus de poubelles sur les trottoirs vers 10 h 30 - 11 h, le ramassage débutera plus tôt.