Astier invite une pointure

Elisa Riberry-Frisullo

— 

Alexandre Astier s'est inspiré de la « méthode Vogler » pour écrire Kaamelott.
Alexandre Astier s'est inspiré de la « méthode Vogler » pour écrire Kaamelott. — C. Villemain / 20 minutes

Il est présenté comme une pointure, une référence mondiale en matière de scénario. Les 29, 30 et 31 octobre, le célèbre scénariste américain Christopher Vogler, intervenu notamment sur les films à succès Fight Club, La ligne rouge ou Aladdin, animera pour la première fois en France une masterclass à la Cité internationale. Parrainés par l'acteur et réalisateur lyonnais Alexandre Astier, révélé par sa série Kaamelott, ces cours d'écriture devraient accueillir 500 participants français et étrangers. Deux cents scénaristes, auteurs et acteurs « confrontés au quotidien à l'art de la narration se sont déjà inscrits, précise Joëlle Sevilla, la directrice de l'Acting studio, co-organisateur de la Masterclass avec la CCI de Lyon. Mais nous avons aussi une demande d'inscription d'un gynécologue et d'un aiguilleur du ciel ».

« ça a bouleversé ma vie »
Pendant trois jours, les élèves vont découvrir la « méthode Vogler », une technique sur l'art du récit qui a marqué Alexandre Astier. « J'ai suivi une de ses masterclass à Londres bien avant Kaamelott, se souvient l'auteur. ça a bouleversé ma vie et changé à jamais ma façon de voir les choses. Cette méthode aide à structurer ses idées, son récit. Une méthode vous ouvre des portes mais ne tue pas l'inspiration », explique-t-il. Sa mère rebondit. « Quand on voit qu'en France, la production cinématographique a baissé de 15 % en trois ans (...) c'est dangereux de ne pas se former à l'écriture audiovisuelle de manière sérieuse. Et la qualité du travail des scénaristes américains n'est plus à démontrer », explique Joëlle Sevilla , soucieuse que la venue à Lyon de Christopher Vogler bénéficie à toute la filière de l'image. Une industrie très représentée dans la région lyonnaise, la deuxième après Paris en termes d'emplois (17 000). Un souhait partagé par Robert Natali, président de la commission de l'Aménagement du territoire à la CCI. « Ce projet doit permettre de faire de Lyon l'un des premiers pôles en Europe dédié aux activités de l'image. »

une cession financée par l'Europe et les élèves

Pour suivre la méthode Vogler, les élèves devront payer entre 200 € (étudiants) et 450 €, soit bien moins que les tarifs habituels, selon Acting Studio. Cette masterclass, organisée dans le cadre d'un programme européen, sera suivie de deux autres cessions. La commission européenne participe à hauteur de 360 000 € à ce programme.