20 Minutes : Actualités et infos en direct
ANIMAUXL’akita inu et le berger du Caucase : Deux chiens qui adorent le froid !

L’akita inu et le berger du Caucase : Deux chiens qui adorent le froid !

ANIMAUXQuand la température baisse et que les flocons commencent à tomber, ces chiens ne demandent qu’à sortir pour en profiter !
Le Monde des Animaux
L’akita inu est originaire du Japon.
L’akita inu est originaire du Japon. - Lunja / Shutterstock / Shutterstock
Camille Oger pour Le Monde des Animaux

Camille Oger pour Le Monde des Animaux

L’akita inu

L’akita inu, littéralement “chien d’Akita” en japonais, est originaire de la préfecture nipponne dont il porte le nom, connue pour ses hivers glaciaux et particulièrement enneigés. Ce descendant du matagi inu, un chien de combat élevé au Japon dès le XVIIe siècle, est issu de croisements avec le tosa et le mastiff qui lui ont donné une carrure plus imposante. L’emploi principal de l’akita inu était en effet la chasse à l’ours et au cerf dans les épaisses forêts du nord du Japon, ce qui nécessitait une taille conséquente. Son épaisse fourrure blanche, fauve ou sésame lui permet d’être parfaitement à l’aise quand la température descend bien en dessous de 0 °C, mais il est aussi capable de supporter la chaleur.

Grand et robuste, mesurant jusqu’à 70 cm au garrot pour 30 à 40 kg, c’est un excellent chien de garde. Il n’est toutefois pas considéré comme dangereux, bien au contraire. Doté d’une grande intelligence, calme et affectueux, il peut surprendre par son caractère indépendant, qui lui vaut parfois le surnom de “chien-chat”. L’akita inu reste un chien dévoué, comme l’illustre l’histoire de Hachikō, qui a continué à attendre son maître devant la gare de Shibuya à Tokyo tous les jours pendant neuf ans après la mort de celui-ci.

Le berger du Caucase

Cette race ancienne est originaire, comme son nom l’indique, de la région du Caucase, rude et montagneuse. Il serait issu d’un croisement entre le berger géorgien et le gampr arménien, ce qui expliquerait sa taille et sa carrure de molosse : il peut atteindre 110 kg pour une hauteur au garrot minimum de 77 cm pour les mâles. Robuste, rustique, extrêmement résistant au froid et très courageux, il est encore employé en ex-URSS pour défendre les troupeaux des attaques de loups, de lynx et autres prédateurs locaux, et servait autrefois à garder le mur de Berlin et les frontières de l’Allemagne de l’Est.

Il existe trois types de bergers du Caucase, que l’on distingue à leur fourrure : le type “montagne” possède un poil de couverture long qui forme une crinière sur le cou et des franges sur les pattes ; le type “steppe” est plus svelte avec un poil court et épais ; et le type intermédiaire présente une longue fourrure sans crinière ni franges. Inadapté aux contrées chaudes, ce chien supporterait difficilement le climat de la plupart des régions françaises.

Le berger du Caucase est fait pour la vie montagneuse.
Le berger du Caucase est fait pour la vie montagneuse. - Vlad Karavaev / Shutterstock

Cet article vous a plu ? Retrouvez le magazine "Le Monde des Animaux" en kiosque et sur monmag.fr (versions papier et numérique, et abonnements).

Le Monde des Animaux & de la nature est un magazine trimestriel.
Le Monde des Animaux & de la nature est un magazine trimestriel. - Le Monde des Animaux n°47

Le Monde des Animaux & de la Nature est un magazine dédié à la faune et à la flore sauvages du monde entier. À travers des histoires captivantes et de sublimes photographies, le magazine offre un véritable safari visuel au cœur de la nature.

Cet article est réalisé par Le Monde des Animaux et hébergé par 20 Minutes.

Sujets liés