Oracom

Le chien le plus célèbre de la mythologie : Anubis

ANIMAUX Le gardien des morts Anubis a marqué l’Égypte antique dès ses débuts et sur la totalité de son territoire ; extrêmement populaire, ce dieu est un canidé – animal entier ou homme à tête de chien – qui veille sur les nécropoles et les rites funéraires.

Camille Oger pour Le Monde des Animaux
— 
Anubis, fils d'Isis et d'Osiris, est le dieu de la nécropole.
Anubis, fils d'Isis et d'Osiris, est le dieu de la nécropole. — Dario Lo Presti / Shutterstock

Anubis, reconnaissable à sa tête noire dotée d’un long museau et d’oreilles dressées, est l’un des dieux égyptiens les plus anciens et les plus connus du grand public. Difficile de savoir s’il s’agit d’un chien, car chacune de ses caractéristiques physiques semble appartenir à un animal différent : oreilles de renard, corps mince de lévrier, queue de chacal, etc. Dans tous les cas, Anubis appartient clairement au groupe des divinités canines. Parfois représenté comme un grand canidé noir couché sur le ventre, ou bien comme un homme au visage canin, c’est un dieu funéraire majeur de l’Égypte antique, veillant sur les nécropoles et les embaumeurs.


Détail du mur de la tombe d'Horemheb, dans la Vallée des Rois, en Égypte.
Détail du mur de la tombe d'Horemheb, dans la Vallée des Rois, en Égypte. - Jakub Kyncl / Shutterstock

Anubis, gardien des morts

On suppose que l’association entre canidés et monde funéraire est liée au fait que de nombreuses espèces canines sont des charognards qui erraient volontiers dans les cimetières. De plus, les canidés enterrent leur nourriture, et cela n’avait pas échappé aux observateurs égyptiens qui y voyaient le même geste que pour la mise en sépulture. Un autre rôle majeur de cette divinité est en lien direct avec le rôle des canidés dès l’Antiquité : Anubis est associé à la protection des troupeaux de bovins, comme l’étaient déjà les chiens à l’époque. Les bêtes à cornes étant sacrifiées lors des rituels funéraires, Anubis joue un double rôle, maître des vaches laitières ou des taureaux de combat, et maître de l’enterrement. Il veille sur les abattages rituels, endossant le rôle du sacrificateur ou chef des bouchers, et sur la répartition des offrandes, approvisionnant les défunts en pain, bière, huile, albâtre et bovins.


Un dieu d’une grande renommée

Bien que la plupart des dieux funéraires de l’Égypte antique ne soient habituellement vénérés qu’au niveau local, Anubis jouit d’une popularité unique en son genre car on a retrouvé sa trace sur tout le territoire égyptien, que ce soit chez les paysans les plus pauvres ou chez les plus grands pharaons. Il a même eu une influence majeure au-delà de l’empire et des figures proches se retrouvent ailleurs en Afrique, notamment en Nubie, mais aussi dans le monde grec, particulièrement dans le royaume de Macédoine, où il est le guide des âmes après la mort dans le cadre des cultes isiaques. À Rome en revanche, son apparence mêlant des formes humaine et animale est jugée ridicule et dégoûtante. Virgile, entre autres, le considère comme une divinité risible sans aucune mesure avec les dieux romains. Les premiers auteurs chrétiens ne sont pas plus tendres, comme l’atteste cet écrit du IVe siècle : « Quelle nation a l’esprit assez sot, la langue assez barbare, ou quelle superstition est assez stupide pour placer sur le trône céleste un Anubis aboyeur à tête de chien ? »


Retrouvez le magazine "Le Monde des Animaux" en kiosque et sur monmag.fr (versions papier et numérique, et abonnements).


Le Monde des Animaux & de la nature est un magazine trimestriel.
Le Monde des Animaux & de la nature est un magazine trimestriel. - Le Monde des Animaux n°42

Le Monde des Animaux & de la Nature est un magazine dédié à la faune et à la flore sauvages du monde entier. À travers des histoires captivantes et de sublimes photographies, le magazine offre un véritable safari visuel au cœur de la nature.