Oracom

Le renard polaire, un vrai dur à cuire

ANIMAUX Grâce à des parents dévoués, à ses capacités de chasseur hors du commun et à son pelage aux couleurs changeantes, le renard arctique est parfaitement adapté à la vie en milieu polaire.

Le Monde des animaux
— 
Les renards arctiques se sentent chez eux dans l’environnement extrême des régions polaires de l’hémisphère Nord.
Les renards arctiques se sentent chez eux dans l’environnement extrême des régions polaires de l’hémisphère Nord. — Andrei Stepanov / Shutterstock

Tandis que d’autres animaux ralentissent leur activité et passent l’hiver dans un abri, les renards polaires (ou arctiques) n’hibernent pas. L’apparition d’un pelage plus épais et le ralentissement de leur métabolisme lorsqu’il fait très froid leur permettent d’utiliser efficacement leur énergie et de demeurer actifs toute l’année, tandis que des tanières complexes leur procurent un abri lorsque les conditions deviennent particulièrement dures.


S’il arbore une épaisse fourrure blanche en hiver qui lui permet de se fondre dans le décor neigeux et de se protéger du froid, le renard polaire se pare en été d’un pelage brun foncé plus court.
S’il arbore une épaisse fourrure blanche en hiver qui lui permet de se fondre dans le décor neigeux et de se protéger du froid, le renard polaire se pare en été d’un pelage brun foncé plus court. - JoannaPerchaluk / Shutterstock

Des parents dévoués

Les petits naissent dans ces tanières souterraines au printemps et au début de l’été ; ils ont donc le temps de grandir et d’apprendre à survivre dans ce milieu hostile avant d’affronter les mois les plus rudes. Leurs parents, qui restent dans les parages, se consacrent pleinement à leurs petits afin de leur donner les meilleures chances d’atteindre l’âge adulte. Malgré leurs efforts, ils sont nombreux à mourir de faim, de froid ou sont victimes de prédateurs plus gros avant la fin de leur premier hiver. Pour les survivants, les hivers suivants sont moins risqués.



Se nourrir dans les régions polaires

Comme il est difficile de trouver de la nourriture dans un environnement aussi désolé, les renards arctiques parcourent de longues distances, jusqu’à 4500 km pendant tout l’hiver. Une ouïe très fine et un bon odorat leur permettent de traquer des mammifères ou des poissons s’ils vivent à proximité de l’eau. Le lemming constitue leur principale source de nourriture. Les renards plongent dans la neige pour attraper les petits rongeurs. Un couple avec des renardeaux doit en attraper plusieurs douzaines chaque jour pour assurer la survie de la famille. Les populations de renards arctiques fluctuent en fonction de celle des lemmings. Durant les années pauvres en lemmings, les renards – surtout les plus jeunes d’entre eux – ne peuvent constituer la couche de graisse dont ils ont besoin pour survivre durant l’hiver.

Au printemps, la chasse devient un peu plus facile pour les renards, avec l’apparition des bébés phoques et des œufs des oies des neiges, que les renards assez courageux n’hésitent pas à attaquer.


Les renards arctiques deviennent charognards lorsque la nourriture se fait rare. Suivant à distance les ours polaires, ils récupèrent les restes des proies que ces derniers dévorent.
Les renards arctiques deviennent charognards lorsque la nourriture se fait rare. Suivant à distance les ours polaires, ils récupèrent les restes des proies que ces derniers dévorent. - rooh183 / Shutterstock

Retrouvez le magazine "Le Monde des Animaux" en kiosque et sur monmag.fr (versions papier et numérique, et abonnements).


Le Monde des Animaux & de la nature est un magazine trimestriel.
Le Monde des Animaux & de la nature est un magazine trimestriel. - Le Monde des Animaux n°42

Le Monde des Animaux & de la Nature est un magazine dédié à la faune et à la flore sauvages du monde entier. À travers des histoires captivantes et de sublimes photographies, le magazine offre un véritable safari visuel au cœur de la nature.