Les oubliés de la lande de Fabienne Juhel chez Rouergue (Arles, France)

<a href="http://www.lechoixdeslibraires.com">Le choix des libraires</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Les oubliés de la lande
Les oubliés de la lande — Le choix des libraires

Résumé

C'est un endroit si isolé qu'aucun chemin n'y mène. Une contrée sauvage qu'aucune carte ne mentionne. C'est un village sans nom. Un trou noir. Ils sont une trentaine à vivre là, oubliés dans la lande. Tous ont une bonne raison de s'y être réfugiés. Il y a ceux qui craignaient la mort. Ceux qui ne pouvaient imaginer leur vie sans l'homme qu'ils aimaient. Et les autres, aux motivations moins avouables. Mais cette quiétude éternelle va être foudroyée, le premier jour de l'été. Tom, l'unique enfant de la communauté, fait une découverte macabre : le corps d'un inconnu, aux portes du village. Il a déjà été témoin d'autres événements inexplicables. Quelqu'un aurait-il réveillé les vieux démons ?
Dans son cinquième roman, Fabienne Juhel mène l'enquête avec une redoutable efficacité, fouillant le passé de chacun de ses personnages pour en dévoiler les plus funestes secrets. Roman à suspense, Les Oubliés de la lande nous offre une remarquable réflexion sur le sens de la vie, ce temps compté qui donne tout son prix aux instants vécus.

Née en 1965 à Saint-Brieuc, Fabienne Juhel vit en Bretagne. Elle est notamment l'auteur des Hommes Sirènes (2011} et de À l'angle du renard (2009), prix du roman Ouest-France/Étonnants voyageurs.

Le mot de l'auteur

Moi 2011. Mon père me conduit à l'aéroport de Saint-Jacques-de-la-Lande. J'ai accepté de me rendre à La Comédie du livre parce que Montpellier est une ville solaire qui m'a sauvée, un jour, d'une envie de déserter ce monde. Nous roulons en silence. Toujours cette peur de prendre l'avion, cette angoisse de mourir. Mon père me raconte, qu'avec un ami, il a rendu visite à un homme retiré du monde. Il faut marcher longtemps, emprunter des pistes foulées par des sangliers, pour atteindre sa cabane.» Eh bien ! la Mort, elle n'est pas prête de te trouver !», dit l'ami. Alors, mon angoisse combinée à ma dette envers la ville solaire et cet aéroport qui a eu la bonne idée de mettre «lande» au bout de son nom, ont tissé Les oubliés de la lande. Parce que la mort n'est pas une échéance, mais un lâcher prise. Avion ou pas, en l'attendant, moi, je ne lâche rien.

Le choix des libraires : choisi le 31/08/2012 par Max Buvry de la librairie VAUX LIVRES à VAUX-LE-PÉNIL, France

Les oubliés de la lande habitent «une terre si improbable que même la Mort ne s'aventurait pas jusque-là.», un village auquel aucun chemin ne mène, absent des cartes. Une trentaine d'âmes vivent une éternité de solitude, sans vieillissement, loin du monde qu'ils ont quitté pour moult raisons plus ou moins avouables. Une grande quiétude règne sur cette petite société dirigée par Jason le premier installé dans ce trou noir et encadrée par des règles précises. «L'éternité n'était pas plus supportable pour ces postulants à la vie éternelle que ne l'était l'idée de leur propre mort» et certains lorsqu'ils le décidaient, repartaient vers l'autre monde où la Mort les attendait sereinement. Pourtant, même ici, rien ne dure, éternité fragile ? Lorsque Tom le seul enfant de la communauté découvre le corps d'un inconnu décédé aux portes du village, puis un premier animal mort de façon singulière et inexplicable, les évènements s'enchaînent et dérèglent vite ce quotidien si paisible, la Faucheuse aurait-elle rattrapé ces rescapés ? Fabienne Juhel et son écriture accomplie nous subjuguent avec une enquête palpitante et tendue que vous dévorerez, des portraits contrastés, attachants et inoubliables, et des thématiques (comme à son habitude) variées telles le temps, le sens de la vie, le Mal et la Mort (élément de la vie dans le monde celte). Un conte profond et fascinant, incontournable de cette rentrée.

Le choix des libraires : choisi le 31/08/2012 par Nathalie Vigne de la librairie LE COIN DES LIVRES à DAVÉZIEUX, France

Imaginez un endroit où l'on ne meurt pas. Une trentaine de villageois vivent en autarcie, une vie paisible, jusqu'au jour où un homme est retrouvé mort aux portes du village. La communauté a-t-elle perdu son immunité ? Un roman à suspense, une réflexion sur le temps, la vie et la mort. Parfait.