Par quels auteurs l'écrivaine J.K Rowling, la mère d'Harry Potter, a-t-elle été inspirée?

INSPIRATION Alors qu’Ursula Le Guin, celle que l’on surnommait la « grand-mère d’Harry Potter », est morte ce mardi, quels sont les autres auteurs qui ont inspiré l’univers de J.K Rowling ?

Emma Ferrand

— 

J.K. Rowling
J.K. Rowling — WENN

L’écrivaine américaine Ursula Le Guin, décédée hier, était considérée par de nombreux fans comme étant la grand-mère du héros de J.K Rowling, Harry Potter.

Celle qui avait créé le monde Terremer, dans lequel un apprenti sorcier se bat contre des démons, serait sans doute celle qui aurait mené la romancière anglaise à créer son héros aux lunettes rondes et à la cicatrice bien connue.

Si J.K Rowling s’est beaucoup inspirée de son enfance et de son adolescence pour créer son école des sorciers, son écriture a également été influencée par des romanciers qu’elle aimait lire plus jeune.

Pour relier le monde des Moldus à celui de Poudlard, Harry et ses amis passent à travers un mur, sur le quai 9 3/4 de la gare. Cette idée, aussi originale soit-elle, a été imaginée par la romancière, grâce au livre de C.S Lewis, Le Monde de Narnia. J.K Rowling a pensé à l’armoire qui permet aux enfants de voyager, mais en a fait un mur de briques rouges.

Deux grandes écrivaines l’ont inspirée

Concernant les descriptions très précises dans l’univers Harry Potter, l’auteure a affirmé dans une interview à The Scotsman : « J’ai toujours aimé savoir ce qu’il avait dans leurs sandwichs. Vous avez peut-être remarqué que j’ai toujours décrit la liste des aliments que l’on pouvait déguster sur une table de Poudlard ». Cette idée de préciser au lecteur ce qu’il y a dans les assiettes des personnages, vient du roman Le Cheval d’argent, écrit par Elizabeth Goudge.

Toujours dans les colonnes du même journal, J.K Rowling a également évoqué que Jessica Mitford était celle qui l’avait « le plus influencée ». « Alors que j’avais quatorze ans, elle est instantanément devenue mon héroïne. Elle s’est enfuie de la maison pour se battre durant la guerre civile espagnole », explique-t-elle. Tellement admirative, elle a donné le prénom de Jessica à sa fille aînée, en l’honneur de son idole.

>> A lire aussi : J.K Rowling, l'auteure de Harry Potter, est en guerre ouverte avec ses fans pro-Donald Trump

L’ombre de Tolkien plane sur Rowling

L’auteur fantastique J.R.R Tolkien et sa trilogie Le Seigneur des anneaux de 1954 a sans doute également beaucoup inspiré la romancière anglaise. On remarque d’ailleurs que plusieurs similitudes lient les deux univers. Déjà, la ressemblance - notamment physique - entre Dumbledore et Gandalf est flagrante. Tout comme Dobby et Gollum. Et puis, les deux héros sont tous les deux liés à leur pire ennemi. Les deux auteurs ont tripé sur les capes : Harry en a une invisible, et Frodon une elfique. Pour créer ses Détraqueurs, Rowling s’est certainement inspiré des Nazguls, ces silhouettes noires et tellement flippantes.

>> A lire aussi : Il assure qu’il ne lira jamais «Harry Potter», un libraire lui envoie le tome 1 ligne par ligne sur Twitter

J.K Rowling a également été inspirée par de grands classiques de la littérature comme la Bible, Macbeth de Shakespeare ou encore L’Iliade d’Homère.