Portrait de maître pour «Tangvald», le maître de la voile

Livres Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Tangvald» par Olivier Kemeid chez Gaïa (224 p., 19€).

Ecrit par la communauté

— 

«Tangvald» par Olivier Kemeid chez Gaïa (224 p., 19€).
«Tangvald» par Olivier Kemeid chez Gaïa (224 p., 19€). — Gaïa/20 Minutes

On a lu pour vous «Tangvald» par Olivier Kemeid chez Gaïa (224 p., 19€).

Ma citation préférée: 

«Il coupe le fil qui le relie à son père, à sa famille, à son passé car seule cette coupure permet l'octroi d'une pleine et jouissante liberté.»

Pourquoi ce livre?

  • Parce que l'auteur Olivier Kemeid dresse un portrait de maître du maître de la voile Peter Tangvald, l'un des pionniers de la croisière en haute mer, et qu'on ne le connaissait pas.
  • Parce que cette vie de voyage sur les océans nous fait rêver et nous donne envie de larguer les amarres à notre tour.
  • Parce qu'Olivier Kemeid rajoute des anecdotes personnelles et des analyses géopolitiques sur les contrées visitées par Tangvald ce qui donne du poids à son ouvrage tout en restant léger.
  • Parce que l'amour immense entre Peter et son fils Thomas transpire à travers ces pages et nous émeut.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L'essentiel en 2 minutes

L'intrigue. L'auteur Olivier Kemeid utilise l'autiobiographie du Viking Tangvald pour en faire un roman. Son héros, croisé quand il était petit, reprend ainsi vie. Des nœuds marins, on passe vite aux nœuds de l'âme.

Les personnages. Toutes les femmes de la vie de Tangvald ainsi réunies. Sept femmes, sept chapitres de sa vie et de ce roman. Avec Tangvald, l'amour ça va, ça vient, aussi vite que le roulis et par deux fois c'est la mort qui lui arrache ses femmes. Heureusement une petite tête blonde illumine sa vie.

Les lieux. Per Tangvald vogua sur tous les océans du monde, de préférence des Antilles aux îles du Vent. La destination n'a pas d'importance, ce qui compte c'est d'être loin de tout et si possible en bonne compagnie féminine. Des dangers surviennent, les grand-mères d'Irma sont aussi coriaces que les pirates.

L'époque. Le marin et l'aventurier norvégien Peter Tangvald est né en 1924. Il signe un livre en 1966 Sea Gypsy sur sa vie de baba cool des mers. Noyé avec sa fille Carmen en 1991, Thomas son fils subit le même destin tragique en 2014.

L'auteur. Olivier Kemeid est un auteur, metteur en scène et directeur artistique de théâtre à Montréal. Il a lui-même beaucoup navigué. Pendant vingt ans, il porta l'histoire de son premier roman, Tangvald.

Ce 2min' a été préparé en tanguant un peu par Amandine Roulland

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici