«Malpertuis», le récit fantastique de l'auteur belge Jean Ray

Fantastique Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Malpertuis» par Jean Ray chez Alma Editeur (18€, 275 p).

Ecrit par la communauté

— 

«Malpertuis» par Jean Ray chez Alma Editeur (18€, 275 p).
«Malpertuis» par Jean Ray chez Alma Editeur (18€, 275 p). — Alma Editeur/20 Minutes

On a lu pour vous «Malpertuis» par Jean Ray chez Alma Editeur (18€, 275 p).

Ma citation préférée:

«Le brouillard se déchira et l'île, que la furie des brisants annonçait déjà de loin, parut, si terrifiante, que le marinier Anacharsis, cramponné à la barre, se mit à crier d'effroi.»

Pourquoi ce livre?

  • Parce que ça va vous faire du bien, un vieux fantastique francophone qui fut tellement bon, qu'Orson Welles joua dans son adaptation ciné,
  • Parce que la structure du roman avec plusieurs narrateurs, est totalement déroutante bien que maîtrisée, et s'approprie les archétypes de la construction fantastique sans tomber dans le mélodrame.
  • Parce qu'on a le droit à ce malaise travaillé, digne d'un Edgar Allan Poe ou de H.P. Lovecraft, mais sans leur monotone tristesse, qui donne envie de s'ouvrir les veines dès la douzième page.
  • Parce qu'une réédition d'un classique fantastique des années 1940 doit toujours vous interpeler.
  • Parce que si ça avait été mauvais, on ne l'aurait pas réédité.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L'essentiel en 2 minutes

L'intrigue. L'oncle Cassave meurt en laissant une immense fortune derrière lui. Seule condition à sa succession pour les ayants-droits : vivre jusqu'à la mort du dernier d'entre eux dans Malpertuis ; la maison lugubre où règnent les secrets, et où la lumière, plus qu'ailleurs, est assujettie à l'ombre.

Les personnages. Jean-Jacques Grandsire : narrateur principal. Euryale, les sœurs Cormélon, l'oncle Dideloo et la tante Sylvie, Elodie, les Griboins, Lampernisse, Philarète et le Dr Sambuque, Nancy : les ayants-droits. Eisengott : puissant et énigmatique. Les abbés Doucedame. Et surtout, surtout : Malpertuis.

Les lieux. Dans l'Europe du Nord, en Belgique ou aux Pays-Bas. L'imprécision sur les lieux participe à la sensation de malaise qui émane du roman.

L'époque. Quelque part dans la première moitié du XXème siècle. Mais cela aurait pu prendre racine à la Renaissance comme au XIXème siècle, ou même de nos jours.

L'auteur. Jean Ray est un auteur Belge de la première moitié du XXème siècle. Passé maître du genre fantastique, il a également écrit des ouvrages pour enfants. Décédé en 1964, il a été influencé par W.H. Hodgson et les romans gothiques du XVIIIème. Ses ouvrages sont régulièrement réédités.

Ce 2min' a été préparé hors du temps et de l'espace par Khalil.

Ingénieur le jour, amateur de lecture le reste du temps, j'aime à peu près tous les styles de romans, mais avec tout de même une préférence pour la Fantasy et les fictions historiques.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici