«Playground»: à la recherche d'un billet retour pour le royaume des morts

THRILLER Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Playground» par Lars Kepler chez Actes Sud (406 p., 23€). 

Ecrit par la communauté

— 

«Playground» par Lars Kepler chez Actes Sud (406 p., 23€).
«Playground» par Lars Kepler chez Actes Sud (406 p., 23€). — Actes Sud/20 Minutes

On a lu pour vous «Playground» par Lars Kepler chez Actes Sud (406 p., 23€).

Ma citation préférée :

« Jasmine Pascal Anderson se réveilla à l’hôpital Országos Orvosi à Budapest. Elle devina une silhouette devant la fenêtre, puis reconnut Mark. Il était difficile de le distinguer dans le halo de lumière dentelé devant ses yeux. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que ceux qui suivent Lars Kepler savent qu’il s’agit du pseudonyme d’un couple d’auteurs suédois, Alexander et Alexandra Ahndoril. Le duo a bâti sa réputation sur les enquêtes de l’inspecteur Joona Linna, dont on citera notamment Le marchand de sable ou encore Désaxé, paru l’an passé. Cette fois, il s’agit de ce que l’on appelle un one shot, c’est-à-dire un livre hors de cette série.
  • Parce que les premières pages nous propulsent au Kosovo, sur les pas de Jasmine Pascal-Anderson, lieutenant engagé par l’OTAN, au moment où elle est prise dans une embuscade avec ses troupes. Grièvement blessée, son cœur va arrêter de battre durant une quarantaine de secondes. C’est à ce moment que le roman bascule dans une autre dimension. Jasmine va vivre une expérience de mort imminente, c’est-à-dire cet état particulier que l’on appelle quelquefois le couloir de la mort et durant lequel on n’est plus vivant, mais pas encore mort. Pour elle, ce séjour va se situer dans une ville portuaire qu’on dirait chinoise. Elle y fait du reste la connaissance d’un jeune homme qui va l’aider dans son périple. Car il s’agit d’obtenir un visa, un droit de retour sur terre en quelque sorte.
  • Parce que les circonstances particulières de ce séjour vont conduire Jasmine à vouloir retourner dans cet endroit quand elle est victime, avec sa mère et son fils Dante d’un grave accident de voiture. Car elle s’imagine que la seule chance de survie de son fils tient à sa présence à ses côtés. Sa sœur accepte de lui faire une injection qui bloque son rythme cardiaque pour une minute. Jasmine, et le lecteur avec elle, se retrouvent dans le port aux côtés de centaines de personnes qui souhaitent un visa, de peur de devoir embarquer sur les bateaux pour leur dernier voyage.
  • Parce que très vite, la tension grimpe. Jasmine doit combattre la mafia qui a pris le pouvoir et qui gangrène l’administration et la justice. Son combat sera sans merci, car il s’agit bien d’une question de vie ou de mort. Parviendra-t-elle à ses fins ? Dante sera-t-il également sauvé ? Le suspense croît au fil des pages.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Sans dévoiler ici l’issue de ce thriller que l’on pourrait également classer dans le fantastique ou la SF, disons qu’il captive à la fois par le sujet qu’il traite, cette expérience que des dizaines de personnes affirment avoir vécue, et par son traitement, en courts chapitres très addictifs.

Les personnages. Si Jasmine est au cœur du récit, son fils Dante (un prénom qui n’est pas le fruit du hasard, tant L’Enfer qui nous est proposé ici se rapproche de ce classique) va l’accompagner dans son périple, ainsi que Ting, dont on découvrira qu’il a quitté le monde des vivants en même temps qu’elle.

Les lieux. Si le Kosovo est le décor des premiers chapitres du livre, on va bien vite se retrouver à Stockholm et de là basculer dans le décor de cet au-delà qui prendra la forme d’une ville portuaire que l’on situera dans une Chine réinventée.

L’époque. L’action se déroule de nos jours.

L’auteur. Lars Kepler, ou plutôt Alexander et Alexandra Ahndoril, réussit une nouvelle fois à captiver le lecteur, aidé en cela par l’excellente traduction de Lena Grumbach.

Ce 2min' a été préparé avec une envie gourmande de vous faire partager cet univers particulier par Henri-Charles: «Lecteur par passion, surtout de littérature française et étrangère contemporaine, mais ne dédaignant pas à l’occasion un thriller.»

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici