« La poudre et la cendre », la chevauchée romantique de deux adolescents pendant la Guerre de Sécession

Livres Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «La poudre et la cendre» par Taylor Brown chez Editions Autrement (381 p., 21€).

Ecrit par la communauté

— 

«La poudre et la cendre» par Taylor Brown chez Editions Autrement (381 p., 21€).
«La poudre et la cendre» par Taylor Brown chez Editions Autrement (381 p., 21€). — Autrement/20 Minutes

On a lu pour vous «La poudre et la cendre» par Taylor Brown chez Editions Autrement (381 p., 21€).

Notre citation préférée :

« Un cœur si énorme, si rouge, si plein qu’il ne pourrait jamais mourir, et pourtant. Il essaya d’ouvrir les yeux une dernière fois, […]. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que c’est un hommage aux battants et aux survivants. Quelque part entre du Cormac McCarthy sous adrénaline, du Tarantino sans l’humour potache et du John Fante en plein cauchemar éveillé,
  • Parce qu’on y parle de ceux qui ont fait la guerre de Sécession sans avoir été au front. Les civils qui ont tout subi : les horreurs, les pillages, les incendies et les viols. La vue du sang, l’odeur de la poudre et le goût amer de la cendre.
  • Parce que ce premier roman est haletant, ciselé et sublime. C’est un road-movie avant le temps, un thriller d’avant le cliffhanger. C’est la description du Old South américain à son heure la plus noire où la nature, elle, est éternellement belle,
  • Parce que, pour paraphraser ce bon vieux Dumbledore, l’amour est une magie très ancienne, et la plus puissante qui soit. Dans ce roman l’amour naissant est le dernier rempart de ces adolescents. Il garde leur courage, leurs forces. Il leur offre rédemption et réconfort alors qu’ils doivent lutter chaque jour pour continuer de vivre.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Callum a déserté sa compagnie de brigands pour sauver Ava de leurs griffes. Ils fuient. Portés par Reiver, un étalon sans commune mesure, ils fuient. Ils fuient ces anciens soldats, voleurs, tueurs qui en ont désormais après leurs vies. Ils fuient en avant, vers un salut qui ne veut pas arriver.

Les personnages. Callum : 15 ans, voleur de chevaux enrôlé dans une compagnie de crapules. Ava : jeune fille de 17 ans aux yeux bleus dont Callum tombe amoureux et avec qui il décide fuir. Reiver : l’étalon qu’ils montent, le meilleur des chevaux. La compagnie : brigands cherchant à tuer nos jeunes fuyards.

Les lieux. Le Old South Américain, les Montagnes, les bois, les marécages puants, Savannah, Atlanta, les plantations de coton, la mer. Entre le soleil, la glace, l’eau salée et l’horizon.

L’époque. En plein cœur de la guerre de Sécession. Le roman débute vers le début 1864, se déroule pendant la Campagne d’Atlanta et se termine quelque temps après la prise d’Atlanta par les troupes unionistes, lors de la « Marche de Sherman vers la mer ».

L’auteur. Taylor Brown est né en Géorgie (l’américaine, pas le pays du Caucase) et a vécu en Argentine. Il est l’auteur de nouvelles saluées (de bonnes nouvelles, quoi). La Poudre et la cendre est son premier roman. Détenteur du plus haut « grade » de Boy Scouts américains, il est fan de vieilles motos.

Ce 2min' a été préparé tout essoufflé de cette course-poursuite par Khalil

Ingénieur le jour, amateur de lecture le reste du temps, j’aime à peu près tous les styles de romans, mais avec tout de même une préférence pour la Fantasy et les fictions historiques.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici