«Enterrées vivantes», première incursion en France pour le maître allemand du thriller psychologique Arno Strobel

Thriller Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Enterrées vivantes» par Arno Strobel chez Archipel (380 p., 20,99€).

Ecrit par la communauté

— 

«Enterrées vivantes» par Arno Strobel chez Archipel (380 p., 20,99€).
«Enterrées vivantes» par Arno Strobel chez Archipel (380 p., 20,99€). — Archipel/20 Minutes

Notre communauté a lu pour vous «Enterrées vivantes» par Arno Strobel chez Archipel (380 p., 20,99€).

Ma citation préférée :

« Le châtiment est une source douce-amère de connaissance pour la vermine. Pour que la souffrance prenne fin, il faut commencer par l’accepter. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce qu’Arno Strobel, inconnu en France, est présenté comme un maître allemand du thriller psychologique, un genre qui nous réserve de belles nuits de cauchemar.
  • Parce qu’Enterrées vivantes se lance sur un mystère glaçant, qui nous tient en haleine pendant les quatre heures de lecture : une femme rêve qu’elle a été enterrée vivante et découvre à son réveil, sur son corps, les stigmates de l’ensevelissement.
  • Parce qu’on se contentera du style aride de l’auteur, austère comme un cercueil d’indigent, mais entièrement placé au service de l’action. Pas de digression, pas de portrait, pas de fioriture. Ici, on ne nous offre que du frisson.
  • Parce que les scènes dans le cercueil sont très réussies. Si vous n’en sortez pas angoissé, c’est sans doute que vous êtes déjà mort.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Après avoir rêvé qu’elle se débattait dans un cercueil, Eva se réveille couverte d’ecchymoses et découvre dans le journal que sa demi-sœur a été enterrée vivante. Il y aurait de quoi aller voir un psy, mais la jeune femme redoute plus que tout d’avoir à fouiller son passé…

Les personnages. Davantage que le flic au profil convenu, on retiendra les femmes qui créent l’ossature du récit. Eva « lève-toi et danse avec la vie » Rossbach, Britta et ses problèmes de carafe, ou Wiebke l’amie dont on se passerait bien…

Les lieux. Les eaux troubles de Cologne, un drôle de trou pour se faire enterrer.

L’époque. De nos jours.

L’auteur. Arno Strobel a quitté les banques, où il travaillait comme consultant, pour enterrer vivantes de jeunes victimes ou les abandonner dans les griffes de psychopathes. Chacun ses choix de vie. Il a écrit à ce jour une dizaine de thrillers, dont Enterrées Vivantes, le premier traduit en français.

Ce 2min' a été préparé en terrasse par Le Polaroïde

J’aime le soleil et les livres sombres.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici