«California Girls»: l'épopée sanglante de la Famille Manson au centre du dernier Liberati

Livres Les lectures coups de coeur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «California girls» par Simon Liberati chez Grasset (342 p., 20€).

Ecrit par la communauté

— 

California Girls de Simon Liberati (Grasset)
California Girls de Simon Liberati (Grasset) — 20 Minutes

On a lu pour vous «California girls» par Simon Liberati chez Grasset (342 p., 20€).

Notre citation préférée: 

«La mort, c'est une hallucination.C'est un truc que ta mère et ton père t'ont mis dans la tête.»

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

Pourquoi ce livre?

  • Ou dirais-je plutôt : "Pour quoi, choisir ce livre?"
  • Pour la puanteur déconcertante d'une innocence sans limites, vivant dans les bas-fonds de la luxuriante Californie des années 60/70.
  • Pour la froideur hostile d'un sourire candide, derrière des lunettes en forme de cœur
  • Par curiosité, tentative, mal placée, de vouloir voir au-delà d'un regard de fous et se demander, comment certains peuvent en arriver à ne penser autrement que comme ça.
  • Et pour la plume Liberati! Parce que ...bon sang! Que c'est redoutable à lire!

L'essentiel en 2 minutes

L'intrigue. Los Angeles, 1969. «J'ai grandi avec l'image de trois filles de vingt ans défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front.» Ou comment une enfant peut passer du modèle «Rêve Américain» à l'un des massacres les plus violents de cette décennie. Avec le sourire!

Les personnages. Charles Manson, tristement connu pour avoir été le leader de ce qu'on surnommera plus tard «La Famille» et ses disciples les plus fervents (essentiellement de très jeunes femmes, mais genre... vraiment très jeunes).

Les lieux. Los Angeles, Californie. Lieu de rêves, paillettes et de décadence à n'en plus finir. C'est bien là le problème ...«à n'en plus finir»

L'époque. 1969. Ahhh les sixties! L'Epoque par excellence que nous souhaiterions tous revivre... ou presque. Amour, sexe, drogue, liberté, musique, hippies. L'époque de toutes les revendications, le droit à la vie! Et puis est arrivée la «Manson Familly».

L'auteur. Simon Liberati, écrivain français, auteur de Jayne Mansfield 1967, publié en 2011 et récompensé par le Prix Femina, ains que de Eva, publié en 2016. Une plume qui se veut efficace et pleine de subtilité.

Ce 2min' a été préparé Avec dévotion...krkrkr par Sand

"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses, qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis" Alorsss c'est de quii??? :-)

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici