Dans «Niourk», Stefan Wul nous plonge au XXVe siècle et c'est l'apocalypse

Livres Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui «Niouk» de Stefan Wul chez Milady (5,90€)

Ecrit par la communauté

— 

«Niouk» de Stefan Wul chez Milady (5,90€)
«Niouk» de Stefan Wul chez Milady (5,90€) — Milady/20 Minutes

On a lu pour vous «Niouk» de Stefan Wul chez Milady (5,90€)

Notre citation préférée:

«Je vous donne Niourk, dit-il. Je suis certain que vous allez bien vous amuser avec. [...]Moi, je vais vous quitter, je vais mener la seule vie qui vaille la peine d'être vécue. »

Pourquoi ce livre?

  • Parce que la puissance narrative de l'auteur est phénoménale,
  • Parce que, plus que l'éternel sujet de la lutte des classes, c'est ici la réussite sociale qui est analysée au travers de cette œuvre hautement allégorique. On y trouve également, entre autres, une critique des théories eugénistes, raciales et assimilées.
  • Parce qu'un bon bouquin de science-fiction avec aussi peu de pages, ça n'arrive pas à chaque rentrée littéraire : les amateur-trice-s en auront pour leur frais et les hésitant-e-s pourront sereinement se laisser tenter,
  • Parce que, enfin, ses différents niveaux de lecture en font véritablement un livre pour toute la famille (phrase à prononcer sur le ton d'une voix-off de jeu télévisé).

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L'essentiel en 2 minutes

L'intrigue. Cinq cents ans après une catastrophe nucléaire, on suit l'Enfant noir, paria officiel de sa petite tribu. Pour échapper au lynchage, il décide de partir à la recherche du sage de la tribu, parti sans retour. Lors de son périple, il se découvrira, il découvrira le monde et il découvrira Niourk.

Les personnages. L'Enfant noir : héros et souffre-douleur numero uno de son archaïque tribu. Le Vieux : sage de la tribu qui décide de partir faire un tour dans le domaine des dieux. L'Ours : un ours. Capt 4 et Doc 1 : des explorateurs Vénusiens (oui, oui, de Vénus) dont l'appareil s'est échoué sur Terre.

Les lieux. La planète Terre dont les océans se sont asséchés suite à une catastrophe nucléaire. On se situe du côté de l'actuelle côte Est américaine.

L'époque. XXVème siècle, bébé ! Cinq cents ans après qu'une catastrophe nucléaire a ramené l'humain à une civilisation archaïque de type proto-historique, avec des tribus de chasseurs-cueilleurs, un chef, un sage/chamane, tout ça, tout ça. Mais surtout, surtout, avec des animaux radioactivement modifiés.

>> A lire aussi : «Le Feu divin» nous fait traverser l'Asie à la recherche de la poudre

L'auteur. Derrière le nom de plume de Stefan Wul, il y a Pierre Pairault, un écrivain français né en 1922 qui publie, au cours de sa carrière, une douzaine de romans de Science-fiction et moult nouvelles et recueils de Poésie. Niourk est son deuxième roman.

Ce 2min' a été préparé sans colorants, sans conservateurs et sans sucre ajouté par Khalil

Ingénieur de 28 ans qui aime à peu près tous les styles de romans, mais avec tout de même une préférence pour la Fantasy et les fictions historiques.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu? Rejoignez notre communauté en cliquant ici