"Deyrolle pour l'avenir : redessiner le monde" de Louis Albert de Broglie chez Hoëbeke (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Courrier des auteurs le 28/11/2015

1) Qui êtes-vous ? !
Louis Albert de Broglie, président de la maison Deyrolle, cette institution patrimoniale française qui éduque aux sciences naturelles depuis près de deux cent ans. Créateur du conservatoire national de la tomate, situé au château de la Bourdaisière en Touraine, et co-initiateur de la micro ferme modèle en agro écologie inspirée de la permaculture, je suis investi dans les sujets d'expérimentation et de transmission afin de concilier action et éducation.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Redessiner le monde est un ouvrage qui présente 45 solutions sous format de planches didactiques et d'exemple pratique dans le monde et ce en réponse au défi auquel fait face l'humanité. Le coeur de l'action est l'innovation au service de l'intérêt général afin que les principes de coopération soit le moins impactant sur l'environnement et pour les populations. Le thème principal de cet ouvrage est donc la compréhension au service de l'action, il doit permettre de comprendre les enjeux ainsi que les manières d'y répondre pour que «chacun fasse sa part».

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«L'appel des générations futures nous pousse à un nouveau pacte, à une insurrection des consciences pour qu'une renaissance entre l'humain et la Nature retrouve le sens de l'équilibre et de l'harmonie.» Introduction, p.7

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un mélange entre une renaissance emportée par une walkyrie wagnérienne et les Beatles qui interpellent ‘Help' sans pudeur.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'optimisme et une vision de l'avenir. Le plus important est la confiance en notre capacité de changer radicalement les choses, de préparer un avenir meilleur pour les générations futures, car sans cet optimisme il ne peut y avoir d'action.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Oui, je préfère écrire le matin avec la lumière montante, dans un canapé avec vue sur la forêt, la mer ou les montagnes, mais j'écris souvent en transport...

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Dans des moments de calme et de sérénité, en marchant et en nageant. L'effort dans un chemin solitaire est aussi une source de tranquillité.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
Hasard des parcours et des demandes de personnes sur la vision que j'ai d'un monde qui se doit de s'observer et probablement de se questionner pour les générations futures en étant conscient de nos contradiction avec l'aspiration d'une modestie salvatrice. Cela vient peut-être aussi du fait que je suis plus une personne qui s'interroge et que certaines des réponses me viennent en écrivant !

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
Les cinq sous de Lavarède de Paul d'Ivoi et le Tour de France de deux enfants que mon père m'avait remis.
Ensuite j'ai marché et voyagé avec le même souci de la découverte et d'une forme de parcimonie !

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
A rêver et s'élever !

11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
Les librairies représentent la foison de la créativité dans notre pays, la richesse des talents et des expressions. Ce sont des endroits hors du temps trop rapide de nos vies.

12) Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Ils représentent toujours une source d'enrichissement, d'ouverture au monde et à l'autre, mais aussi paradoxalement et malheureusement, le défi d'arrêter le temps

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires