"La voiture noire du désir" de Madeleine Chapsal chez Flammarion (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La voiture noire du désir
La voiture noire du désir — Le choix des libraires

Courrier des auteurs le 24/04/2015

1) Qui êtes-vous ? !
Madeleine Chapsal, écrivain et femme

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Les mésaventures de l'amour...

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"C'est alors qu'elle découvrit sous le col, sur la peau nue du cou de son amant, la trace vice, indiscutable et mortelle d'un rouge à lèvres."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une chanson : "Dans le tourbillon de la vie..." ou une valse de Strauss

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La connivence, le plaisir et le sourire...

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Je me réveille à sept heures, je prends un café et j'écris pendant trois heures - n'importe où, sur mon ordinateur. Puis j'imprime, je relis, je corrige et c'est fini pour la journée...

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Elle est tout le temps là à me pousser du coude pour que je m'assois et que j'écrive les phrases qui me courent dans la tête...

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ?
J'ai toujours écrit, depuis mes quinze ans, mais je n'ai jamais pensé à devenir écrivain. C'était pour me délivrer de ce qui m'obsédait... Je ne connaissais pas d'autre moyen...

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lectrice) ?
La comtesse de Ségur, Jules Verne, Alexandre Dumas...

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
A vous faire vivre quantité d'autres vies que la vôtre. Plus on a lu, mieux on supporte la solitude et l'inaction : on a rencontré tant de gens et vécu tellement d'aventures terribles et merveilleuses ! On est riche en imagination, elle déborde... et un jour on écrit à son tour !

11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
Ce sont pour moi des endroits sacrés, comme les églises ! Partout où je vais, si j'en vois une, j'entre, je parcours, je feuillette, j'achète... Parfois je me fais connaître, pas toujours !

12) Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
Ils encombrent tout chez moi, mes meubles, mes pièces, mes couloirs, jusqu'aux toilettes... Si je veux en lire un, je dois le racheter, je ne sais plus où il est, mais leur nombre comme leur vue m'enchante et me tient chaud !

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires