"Yeux" de Michel Serres chez le Pommier (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr
— 
Yeux
Yeux — Le choix des libraires
  • Auteur : Michel Serres 
  • Genre : Philosophie
  • Editeur : le Pommier, Paris, France
  • Prix : 39.00 €
  • Date de sortie : 08/10/2014
  • GENCOD : 9782746507791

 Courrier des auteurs  le 15/01/2015
Ce portrait est publié dans le mensuel littéraire destiné aux libraires de France, et imprimé par Clairefontaine à plus de 10 000 exemplaires

1) Qui êtes-vous ? !
J'ai écrit une soixantaine de livres pour tenter de répondre à cette question. Encore quelques-uns et, avant de mourir, j'aurai, peut-être, le fin mot de cette affaire. Car l'ensemble des livres équivaut à la carte d'identité. Hélas, elle est un peu longue...

2) Quel est le thème central de ce livre ?
YEUX essaie d'élargir la vision humaine à celle des autres : par exemple, VOIR quel monde VOIENT les insectes, les oiseaux, les serpents ou les poissons, VOIR quelle lumière reflètent les feuilles des arbres, les vagues de la mer, les saphirs, les émeraudes et les pierres du chemin. Nous ne sommes pas les seuls au monde à être dans le monde et à le voir.
Un vrai peintre voit ce monde-là, plus dense, plus complet, riche et actif. Du coup, YEUX est un livre qui tente de définir ce qu'est vraiment la peinture.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
... alors, le peintre s'approcha de son tableau, si près, si près qu'il disparut dans le petit endroit de la toile où, d'ordinaire, l'auteur marque sa signature...

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
J'ai déjà écrit un livre intitulé Musique, pour tenter une réponse à cette question. La voici : lorsqu'elles sont réussies, toutes les oeuvres sont musicales. Car la Musique ainsi se nomme parce qu'elle fédère, rassemble et unit toutes les Muses, donc tous les arts, toutes les sciences, toute la culture.
Mon livre serait une Musique, s'il était réussi. À vous d'en juger.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
D'après l'origine latine de ce mot, un auteur est un augmentateur. Il a pour vocation de les augmenter : il écrit pour que croissent leur savoir, leur bonheur de vivre et leur joie. Il cherche à les accoucher. J'aimerais être une bonne sage-femme.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Se coucher tôt, se lever tôt, travailler de grand matin.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Si je le savais, je le dirais. D'une autre ou du monde, d'ailleurs, en tous cas. L'essentiel n'est pas l'inspiration, mais la transpiration.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
C'est ma vie qui, peu à peu, est entrée en écriture, comme un moine entre en religion, comme un sportif entre en entraînement, comme un voyageur émigré entre dans un pays d'adoption. Je suis gaucher, je suis entré, enfant, dans l'écriture de la main droite.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
L'Odyssée, Dom Quichotte, Moby Dick...

10) Que vous inspire le mot "Consolation" ?
Je suis inconsolable de n'écrire jamais le livre parfait.
 

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires