"La demoiselle du Mas du Roule" de Corinne Javelaud chez City (Grainville, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La demoiselle du Mas du Roule
La demoiselle du Mas du Roule — Le choix des libraires

Courrier des auteurs le 02/09/2014

1) Qui êtes-vous ? !
Une romancière qui aime inventer des histoires qui nous ressemblent...L'écriture est ma respiration depuis de nombreuses années. J'aime faire voyager à travers les dédales de l'âme humaine dans une infinie variété de lieux et d'époque ! C'est fascinant.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Deux familles de notables dont la jeune génération tente de gagner sa liberté et son indépendance face à la précédente, au coeur d'une époque de grands bouleversements politiques et économiques. Aux confins du Limousin et du Périgord entre 1885 et 1920, la destinée de Méline à la conquête du bonheur...

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Le slogan de l'éditeur est parfaitement choisi : Les secrets d'un village bouleversent les destins d'une famille.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Angelo Branduardi «La demoiselle»

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Les moments de lumière qui succèdent à la sortie du livre lors de la rencontre/Signature, évoquer l'inspiration qui m'a amenée à écrire cette histoire, livrer certaines étapes de la création et voir ce que cela suscite de leur côté.
J'aime également l'instant où ils me quittent ravis avec le roman dédicacé, j'aime ces sourires-là.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Dans le calme absolu j'adore travailler tôt le matin quelques heures. En début d'après-midi je poursuis et j'alterne avec des marches régulières qui font circuler le sang car l'écriture vide et donne froid...
Pendant la marche, de nouvelles idées surviennent et me permettent de continuer à la fois régénérée et libérée.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Je n'en sais strictement rien ! C'est quelque chose de très mystérieux. A propos d'inspiration, j'aime beaucoup cette réflexion d'un auteur embarrassé par cette question, qui disait : «Demandez à un prunier comment il fait pour faire des prunes !»
C'est à peu près aussi inexplicable !
je sais simplement qu'une histoire débute avec en tête, un ou deux personnages, un lieu bien défini, ensuite, les protagonistes ont la parole, je les écoute même s'ils n'en font qu'à leur tête. C'est ainsi que se constitue le synopsis.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
L'écriture m'a toujours accompagnée sous forme de carnets intimes, puis carnets de voyage. Je ne pensais pas pour autant qu'elle prendrait une si grande place dans ma vie. Enfant, je n'étais jamais aussi heureuse que lorsque je m'inventais des vies ! je ne songeais pas à écrire des livres, je suis passée à «l'action» sans même le préméditer sans doute par nécessité, il faut croire que la réalité me laissait sur ma faim. Sans doute que je me suis-je vite prise au jeu, il faut dire que l'écriture procure parfois une douce euphorie qui devient vite une drogue...

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
Les lectures que ma mère me faisait : Moumine le troll, de Tove Jansson m'a beaucoup fait rêver, les contes de Grimm, puis Roger Martin du Gard, Stendhal, Proust, parfois simplement pour quelques passages,

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
A éclairer sur des destins possibles, à faire voyager de manière très subtile dans l'intimité et découvrir des pans insoupçonnables de l'âme humaine, à procurer du bonheur, de la détente, du rêve, à devenir meilleur, plus fort contre l'adversité, à se construire

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires