Les Français lisent trois fois plus l'été
Les Français lisent trois fois plus l'été — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

CULTURE

Quels romans pour votre été?

Entre coups de coeur de l’année, polars et classiques, «20 Minutes» vous a sélectionné quelques idées de lecture pour l’été…

Les Français lisent moins, faute de temps. Avec l'été qui arrive, c'est enfin du temps libre qui s'annonce pour faire descendre votre pile de romans à lire. Entre les tongs et la crème solaire, quel(s) livre (s) allez-vous glisser cet été dans votre valise? Tout dépend si l'été, c'est pour vous... 

… Un «page-turner» 

Ils vendront cet été des millliers de Musso, Levy et Gavalda, et les libraires sont bien décidés à vous en détourner. Interrogés par Livres Hebdo, ils sont nombreux à parier sur le succès des Suprêmes d’Edward Kelsey Moore (Actes Sud), en train de décoller par le bouche-à-oreille autant que Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg (Le Cherche Midi), deux romans américains très attachants, chacun pour leur trio d’héroïnes. Si vous cherchez une grande fresque épique, un gros roman d’aventure, deux titres à retenir: Dans le grand cercle du monde de Joseph Boyden - sur le Canada du XVIIe siècle - et Trois mille chevaux vapeur d’Antonin Varenne - point de départ: la Birmanie, en 1852 - tous deux parus chez Albin Michel. Et pour un «House of Cards» à la française, vous devriez avoir du mal à lâcher L’emprise de Marc Dugain (Gallimard). 

… Le grand rattrapage

Côté classiques, libre aux stakhanovistes de se programmer les sept tomes de la Recherche du Temps perdu mais visons l’entre-deux: les classiques… de 2014. Les libraires les auront plus facilement sous le coude. On a fêté au printemps deux centenaires de naissance: Marguerite Duras et Romain Gary. Un barrage contre le PacifiqueL’amant… Pour la première, profitez de la réédition chez Folio d’une quarantaine de titres. Pour vous délecter de l’autodérision du second, replongez dans La promesse de l’aube avec l’édition illustrée par Joann Sfar (Gallimard), ou découvrez son premier roman inédit, Le vin des morts. Autre classique à relire en hommage à Gabriel Garcia Marquez, disparu en avril, l’exubérante et géniale saga familiale qu’est Cent ans de solitude (Points).

… Un polar sinon rien

Fans de polars, choisissez votre Harry. Avec l’épais et prenant thriller Police (Gallimard), dixième enquête de son inspecteur Harry Hole, le norvégien Jo Nesbo ajoutera une goutte de suspense à un été trop tranquille. A moins que vous préfériez Harry Bosch, le héros de Michel Connelly, toujours aussi captivant dans Ceux qui tombent (Calmann-Lévy). Si pour vous personne n’égale James Bond, c’est le moment de découvrir Solo (Seuil) de William Boyd, pour retrouver un 007 torturé et attachant, parachuté en Afrique: hautement divertissant. Autre roman d’espionnage à l’anglaise tout aussi addictif, dans les couloirs du MI-5, Opération Sweet Tooth (Gallimard) d’Ian McEwan. Enfin, après deux ans d’attente, La vérité sur l’affaire Harry Québert (Editions de Fallois) de Joël Dicker est arrivé en format poche, à glisser dans votre sac à dos. 

… Un retour sur les phénomènes de l’année

Impossible de ne pas commencer par l’éblouissant Réparer les vivants (Verticales) de Maylis de Kérangal, récit d’une transplantation cardiaque au fil des vingt-quatre heures qui suivent l’accident de la route mortel d’un jeune lycéen. Palpitant, bouleversant, salué par de très nombreux prix, et à lire au calme, pour profiter de chaque mot… et pleurer tranquille. Autre coup de cœur, mais attention au pavé, Le Chardonneret (Plon), sublime roman d’apprentissage de Donna Tartt, l’Américaine qui publie tous les dix ans et frappe fort après Le Maître des Illusions, autre pavé, lui en poche (Pocket). Et avant la rentrée littéraire de septembre, pourquoi ne pas revenir sur les auteurs qui ont marqué l'année, Céline MinardEdouard LouisSorj Chalandon ou Lola Lafon...