"Le voyage à Paris : les Américains à l'école de la France, 1830-1900" de David McCullough chez La librairie Vuibert (Paris)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le voyage à Paris : les Américains à l'école de la France, 1830-1900
Le voyage à Paris : les Américains à l'école de la France, 1830-1900 — Le choix des libraires

Résumé

Comment construire une nation ?
Aux yeux des Américains du XIXe siècle, la réponse à cette question se trouvait à Paris. À la recherche d'un modèle à suivre dans la construction des jeunes États-Unis, ils se tournèrent vers la France au point de faire du voyage à Paris un passage obligé pour les jeunes gens en quête de l'excellence. Tous en revinrent transformés.
David McCullough se fait le chroniqueur des expériences, des efforts et des succès de ces artistes, écrivains, architectes, médecins, enseignants et hommes politiques. Paris fut leur laboratoire, leur bibliothèque, leur atelier.
Samuel Morse y est arrivé comme peintre, il en repartira comme inventeur. Elizabeth Blackwell, étudiante en médecine, rentrera pour fonder la première école de médecine ouverte aux femmes du Nouveau Monde. Charles Sumner Holmes côtoie des étudiants noirs sur les bancs de la Sorbonne et sera à son retour l'un des plus fervents opposants à l'esclavage. Elihu Washburne, ambassadeur des États-Unis, laissera avec son journal un document unique sur le siège de 1870 et la Commune.
Le Voyage à Paris donne à voir le moment où de jeunes Américains idéalistes et ambitieux ont afflué dans l'un des grands centres de la civilisation, à la recherche du savoir, de la renommée et de la fortune - changeant au passage l'histoire de l'Amérique.
À travers ce brillant inventaire de ce que son pays doit à la France, David McCullough restitue magistralement une ville en perpétuelle effervescence qui était alors la capitale du monde.

Historien de premier plan, encore jamais traduit en français, David McCullough est l'auteur de nombreux ouvrages dont deux ont reçu le prix Pulitzer.

La revue de presse : Corine Lesnes - Le Monde du 10 avril 2014

Deux fois Prix Pulitzer, consulté par Barack Obama, l'historien américain signe " Le Voyage à Paris ". C'est le premier de ses livres à être publié en France - laquelle est pourtant un fil rouge dans son oeuvre...
Le nouveau livre de David McCullough est consacré à la France et à l'attraction qu'elle exerce au XIXe siècle. Des milliers d'Américains - peintres, sculpteurs, architectes, médecins - entreprennent le voyage de Paris, alors que la jeune république des Etats-Unis a encore tout à apprendre du Vieux Continent. A dessein, l'historien a évité l'époque des gloires transatlantiques, dont le séjour en France a été souvent décrit, de Thomas Jefferson à Ernest Hemingway, pour se concentrer sur des personnages moins connus, comme Fenimore Cooper, l'auteur du Dernier des Mohicans (1826), voire pas du tout, comme ces générations d'étudiants en médecine venus étudier à la Sorbonne sous la direction des sommités mondiales que sont les docteurs Louis et Dupuytren...
Entre 1830 et 1860, la France formera près de 700 jeunes Américains à la médecine, certains chargés par leur père, lui aussi médecin, de faire un rapport sur les techniques et les innovations. Malgré la barrière de la langue, aucun ne renonce.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires