"Hanns et Rudolf : comment un juif allemand mit fin à la cavale du commandant d'Auschwitz" de Thomas Harding chez Flammarion (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Hanns et Rudolf : comment un juif allemand mit fin à la cavale du commandant d'Auschwitz
Hanns et Rudolf : comment un juif allemand mit fin à la cavale du commandant d'Auschwitz — Le choix des libraires

Résumé

Ils sont deux. Deux Allemands nés à l'aube du XXe siècle, que rien ne rapproche et que tout opposera, à mort. Deux hommes ordinaires que l'Histoire transformera en personnages d'une épopée noire.
Rudolf Höss n'est pas né monstre, il l'est devenu : enfance austère aux confins de la Forêt-Noire, Grande Guerre, retour dans une Allemagne chaotique ; le parti nazi et l'armée seront son unique famille. A chaque étape, il franchit un nouveau degré de violence et sa conscience morale se brise. Il a beau douter, c'est à lui que sera confiée la création du camp d'Auschwitz. Il ne le sait pas, mais il a signé un pacte avec le diable.
Hanns Alexander est un juif allemand de la grande bourgeoisie, dont l'enfance à Berlin est heureuse, entourée de grands esprits : une Allemagne brillante, cultivée, humaniste, mais condamnée. Hanns est bien informé, il s'exile à Londres juste à temps, mais n'abandonne pas : non seulement il s'engage sous le drapeau britannique, mais il dirige une unité de recherche des criminels de guerre nazis. C'est lui qui retrouvera Rudolf Höss.
Face à face terrifiant et mise en scène bouleversante d'un monde qui a perdu ses repères, Hanns et Rudolf raconte une double histoire d'homme «normal». L'un devient grand dans l'horreur, l'autre dans la dignité. Comment le premier a-t-il basculé du côté de l'enfer ? Pourquoi le second a-t-il choisi de faire justice ? Il fallait un récit sans faille et sans jugement pour que le lecteur d'aujourd'hui l'éprouve et le comprenne.

Thomas Harding, le petit-neveu de Hanns Alexander, est né en 1968. Écrivain et journaliste britannique, il collabore au Financial Times, au Sunday Times, à l'Independent et au Guardian. R signe ici son premier livre.

La revue de presse : Paul-François Paoli - Le Figaro du 10 avril 2014

Les vies parallèles du tortionnaire allemand Rudolf Höss et de Hanns Alexander qui le traqua avant de l'arrêter. Même s'il n'est pas une fiction, le livre de Thomas Harding se lit comme un roman, tant la vie intime des individus y côtoie la démesure de l'Histoire. Ou comment Rudolf Höss, un homme somme toute banal, est devenu un des plus grands criminels du XXe siècle en supervisant, sans états d'âme, le camp d'Auschwitz. Après la victoire des ­Alliés, il sera traqué par un Juif allemand ayant fui le nazisme pour rejoindre l'armée britannique, Hanns Alexander, qui le fera arrêter et condamner.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires