"Cap sur l'avenir ! : à contre-courant, les raisons d'être optimistes" de Christian Buchet chez Ed. du Moment (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Cap sur l'avenir ! : à contre-courant, les raisons d'être optimistes
Cap sur l'avenir ! : à contre-courant, les raisons d'être optimistes — Le choix des libraires

Résumé

Nous allons dans le mur»... «C'est la crise»... Jour après jour, pour ne pas dire heure après heure, qui n'entend pas ce vacarme ambiant ? Mais sommes-nous vraiment en crise ? Nous avons aujourd'hui, au contraire, la chance de vivre une période de mutation exceptionnelle, telle que le monde n'en n'a pas connue depuis la Renaissance.
Sait-on que la France n'a jamais été aussi grande et que les accords de Montego Bay (1994) font de notre pays le deuxième espace maritime au monde ? Ce qui nous donne accès à toutes les matières premières stratégiques, les «terres rares» - utilisées notamment pour la fabrication des téléphones portables -, dont notre pays devrait devenir l'un des premiers producteurs. Mesure-t-on que l'ouverture des routes maritimes du nord, liée à la fonte des glaces, va entraîner une nouvelle donne géopolitique favorable à l'Occident ? Que les innovations technologiques s'enchaînent à un rythme sans précédent, de la peinture solaire à l'énergie thermique des mers capable de répondre aux multiples besoins des régions chaudes, dont la production d'eau douce ? Des découvertes susceptibles de transformer en profondeur notre civilisation.
Non, nous ne sommes pas dans «un monde fini» mais dans un monde débordant d'opportunités et de promesses. C'est cette vision optimiste, confiante, fondée sur vingt-cinq années de recherches en Histoire et d'études prospectives, que Christian Buchet souhaite partager.

Christian Buchet est directeur du Centre d'études et de recherche de la mer de l'Institut catholique de Paris. Il a été en charge durant deux années du premier éditorial quotidien sur le développement durable dans le cadre de la matinale d'Europe 1. Membre de l'Académie de Marine, il est aujourd'hui directeur scientifique du programme Océanides rassemblant trois cents chercheurs du monde entier. Il a publié plusieurs ouvrages sur la mer.

La revue de presse : Philippe Arnaud - Le Monde du 13 février 2014

Rabat-joie, grincheux et pessimistes de tout poil, s'abstenir. Car c'est avec des lunettes roses, ou plutôt d'un joli bleu outre-mer, que l'auteur considère l'avenir de l'Hexagone. «Nous vivons un temps de transition qui ouvre à tous les possibles. Non, nous ne sommes pas dans un monde fini», clame l'auteur, pour qui le pessimisme est non seulement «dramatiquement contre-productif», mais tout à fait hors de saison. Et ce, pour une raison principale : la France a un atout incroyable. Depuis les accords sur le droit de la mer de Montego Bay (1994), en Jamaïque, notre pays possède le deuxième espace maritime au monde. La zone économique exclusive (ZEE) de la France est de 11,035 millions de km2, juste derrière celle des Etats-Unis (11,351 millions), rappelle l'auteur.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires