"Un génial imposteur" de Kebir M. Ammi chez Mercure de France (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Un génial imposteur
Un génial imposteur — Le choix des libraires

Résumé

J'eus envie de traverser la mer pour prendre part au grand chambardement, la guerre que j'appelais de mes voeux depuis toujours, comme bien des fils de cette terre brimée. Tout ce que j'avais vécu, depuis ce lointain jour sur le bateau de Glen, dans la baie d'Alger, m'apparut soudain comme le passage obligé, l'épreuve avant la grande épreuve, j'étais un élu parmi les vivants ! je ne pouvais pas exiger plus. J'étais prêt à me vêtir de mort, j'ignorais que j'allais enfiler la tunique de l'infamie.

La vie de Shar est un roman. Après avoir fui précipitamment l'Algérie, son pays natal, il a parcouru le monde, de l'Europe à l'Amérique latine, en passant par l'Asie, se mettant au service d'organisations mercenaires et changeant de camp au gré des événements. En 1954, il revient en Algérie : d'abord à la tête d'une troupe de maquisards sanguinaires, il passe ensuite à l'ennemi (côté français), participe un temps à l'OAS, mais retourne une nouvelle fois sa veste, s'engageant pour l'indépendance de l'Algérie. Au terme d'une ascension aussi fulgurante qu'immorale, il obtiendra des responsabilités au sein du nouveau gouvernement. Mais le vent de l'Histoire peut encore tourner...
Comment s'arranger avec l'histoire et se faire passer pour un héros ? Dans ce roman plein de rebondissements, Kebir M. Ammi décrit ce que l'âme humaine a de moins noble. Ou l'incroyable destin d'un personnage flamboyant, cynique et sans scrupules qui prospère sur les trahisons, les intimidations et les crimes.

Romancier, Kebir M. Ammi est notamment l'auteur des Vertus immorales et de Mardochée. Un génial imposteur est son septième roman.

La revue de presse : Muriel Steinmetz - L'Humanité du 27 février 2014

Kebir M. Ammi brosse le portrait sombre d'un homme sans conscience qui traverse l'histoire au gré de ses intérêts. C'est aussi une interprétation de la guerre d'Algérie et de ses conséquences jusque dans les années 1990...
Le livre décrit une rafale d'actions historiques dans lesquelles s'inscrit une girouette humaine sans conscience. ­Kebir M. Ammi nous offre ainsi le portrait d'un homme sans aucune illusion, dont l'existence est tout entière marquée au coin du nihilisme...
Au début du roman apparaît un narrateur dont la figure énigmatique laisse entendre un lien de parenté avec le héros négatif du récit et même un désir de vengeance. Peut-être s'agit-il du désir de vengeance de l'écrivain bouleversé par l'histoire infiniment cruelle et contradictoire du pays de son père.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires