"Eux" de Claire Castillon chez Ed. de l'Olivier (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Eux
Eux — Le choix des libraires

Résumé

«C'est elle qui veut me tenir, me garder, me posséder. La famille. Mais prononcer le mot est déjà me salir. La généalogie, la grande feuille de papier, l'arbre entier dessiné, avec les noms des gens. Ils me parlent d'en haut. Alors je les entends, puisque je suis descendante et que j'attends un enfant.»

Elle est enceinte, elle passe la plupart de son temps seule chez elle. Et elle entend - ou croit entendre - des voix. Ce sont les héréditaires. Ils veulent prendre le pouvoir, s'emparer du bébé. Sa mère lui prodigue des conseils inutiles, tandis que son père tente en vain de la rassurer. Son «gars», lui, ne se doute de rien. À moins qu'il ne fasse partie du même complot.
Cauchemar ? Règlement de comptes ? Allégorie de la maternité ?

Cinglantes comme des fouettés, les phrases de Claire Castillon dessinent un paysage mental d'une noirceur extrême, zébré par les éclairs d'un humour ravageur.

Claire Castillon est l'auteur de douze romans et recueils de nouvelles, parmi lesquels : Insecte, Les Cris (Fayard) ou Les Merveilles (Grasset).

Portée par un ton et un regard très singuliers, son oeuvre s'impose comme une des plus originales de sa génération.

La revue de presse : Baptiste Liger - L'Express, mars 2014

Entre fiction psychanalytique et conte fantastique à la Lovecraft, Claire Castillon réussit, avec Eux, un bref roman sur les peurs maternelles, dans lequel l'effroi n'empêche pas l'humour (noir).

La revue de presse : Vincent Roy - Le Monde du 6 mars 2014

A chaque livre, Claire Castillon fait parler l'angoisse, donc le corps ; elle invente une langue pour lui donner la parole. Dans Les Merveilles (Grasset, 2012), il criait : c'était de la légitime violence. Là, il se rebiffe pour se " multiplier " : c'est de la légitime défense.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires