"La politique des oracles : raconter le futur aujourd'hui" de Ariel Colonomos chez Albin Michel (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La politique des oracles : raconter le futur aujourd'hui
La politique des oracles : raconter le futur aujourd'hui — Le choix des libraires

Résumé

Que sera demain ? Nous voulons que la lumière soit faite sur les révolutions ou les guerres à venir, qu'on nous dise à l'avance lorsque les États qui détiennent nos créances seront mis en faillite. À défaut de percer le secret du futur ou d'en maîtriser la science, nous multiplions les scénarios, les prédictions, les prévisions que nous déléguons à des cohortes de spécialistes, de savants et d'experts relayés par les médiateurs de l'espace public et les pourvoyeurs d'opinion. Or, savoirs et pouvoirs s'organisent autour d'une parole oraculaire.
Et si les think tank et les agences de notations financières n'étaient que la version contemporaine des oracles delphiques de l'Antiquité ? Dans ce livre passionnant qui traite des récits du futur et de leurs paradoxes, Ariel Colonomos plonge au coeur des usines du savoir et met à jour les mécaniques sociales qui gouvernent ces nouveaux temples des sciences politiques, des technologies de la sécurité et des fabriques de la finance. Il donne à comprendre pourquoi, en réalité, c'est la frilosité qui triomphe, pourquoi le futur, lié à des intérêts nationaux, est constitué dans une recherche systématique de la stabilité. Les intérêts des penseurs et des décideurs convergent dans le conservatisme : ceux qui sont censés savoir rassurent ceux qui sont censés agir, et l'industrie du futur ralentit la marche du monde.

Spécialiste des relations internationales, Ariel Colonomos est directeur de recherche au CNRS (CERI) et enseigne à Sciences Po Paris. Il a publié notamment : Le Pari de la guerre : guerre préventive, guerre juste ?, Paris, Denoël, 2009.

La revue de presse : - Les Inrocks, février 2014

En éclairant l'utilité et les effets contrastés de ces discours prophétiques dans l'espace de la décision politique, l'auteur s'interroge sur la valeur prédictive des sciences sociales, entre magie et rationalité.

La revue de presse : Julie Clarini - Le Monde du 13 février 2014

L'auteur, spécialiste de relations internationales, porte le regard sur les mille manières dont le monde se trouve modelé par nos représentations de l'avenir. C'est une simple évidence, elle-aussi souvent peu soulignée : l'action politique porte en elle une anticipation, plus sûrement que le rêve une prémonition. Exactement à la façon des oracles dans la Grèce ancienne, des professionnels sont chargés de lui donner forme et légitimité : en fonction de ce qui sera constitué par eux comme opportunité ou menace, la décision sera infléchie. Colonomos analyse en quelques chapitres convaincants cette relation symbiotique qu'entretiennent les politiques et les " experts de l'avenir ", ceux qui habitent non plus Delphes, mais les " usines de savoirs " que sont les think tanks ou les agences de sécurité...
Néanmoins, la sévérité de la critique ne débouche pas sur un ricanement condescendant. Puisqu'il ne fait aucun doute pour l'auteur que notre vision de l'avenir change l'avenir - rappelons qu'il est spécialiste de la guerre préventive, notion à laquelle il a consacré son précédent ouvrage -, il en va de notre responsabilité d'établir de bons scénarios, en établissant les normes qui permettront de " voir juste ", sinon vrai.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires