"La splendeur" de Régine Detambel chez Actes Sud (Arles, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La splendeur
La splendeur — Le choix des libraires

Résumé

Tout à la fois roman biographique et méditation sur les mystères du génie créateur, La Splendeur est le récit de la vie de Girolamo Cardano, célèbre médecin, astrologue, savant, mathématicien et inventeur qui évolua aux côtés des plus grands, de Charles Quint à Ambroise Paré.
Féru de rêves et de songes prophétiques, Cardano (Jérôme Cardan en France) prétendait posséder son "démon" personnel, lequel nourrissait amoureusement son esprit de traités mathématiques et de prédictions astrologiques. C'est à ce malicieux génie tutélaire, incarnant l'étrangeté et le mystère qui entourent la fulgurance de l'inspiration, que Régine Detambel, bousculant ainsi les codes du genre biographique, a choisi de confier le récit de la difficile ascension et de la chute d'un homme hors du commun.
Prototype de l'humaniste et de l'esprit libre, Cardano, en "écorché du cerveau", inspira les libertins du XVIIe, avant d'intriguer les encyclopédistes et de susciter l'intérêt de Nerval, Balzac ou Paul Valéry. Régine Detambel l'installe ici au coeur d'une fiction aussi baroque qu'enthousiasmante qui nous plonge dans la mentalité extraordinaire d'un XVIe siècle déchiré entre rationalité et fascination à l'égard des forces occultes, et qui rend un hommage jubilatoire aux extases de la pensée en mouvement - de ses ardeurs les plus fécondes à ses plus folles fantasmagories.

Née en 1963, Régine Detambel vit aujourd'hui dans la région de Montpellier et est l'auteur, depuis 1990, d'une oeuvre littéraire de tout premier plan. Chevalier des Arts et des Lettres, elle a également été lauréate du prix Anna-de-Noailles de l'Académie française.
Chez Actes Sud ont été publiés un essai, Le Syndrome de Diogène, éloge des vieillesses (2008), et deux romans, Son corps extrême (2011) et Opéra sérieux (2012).

La revue de presse : François Busnel - L'Express, mars 2014

Le romancier, comme l'historien, jette des torches dans l'abîme. Il contribue ainsi à combattre l'un des plus terribles maux de l'existence, l'oubli. C'est en romancière que Régine Detambel raconte la vie de l'un des esprits les plus libres d'une époque admirable, la Renaissance...
Il inspira les libertins du XVIIe siècle, intrigua Pascal et Rousseau, fut chanté par Nerval, Balzac, Paul Valéry. Puis tomba dans l'oubli...
Avouons-le, le destin de cet hurluberlu fantasque fait du bien à une époque, la nôtre, qui cherche en vain ses héros.

La revue de presse : Muriel Steinmetz - L'Humanité du 9 janvier 2014

Régine Detambel, dans son dernier roman, évoque en profondeur la figure du savant italien du XVIe siècle qui flirta avec le démon sans oublier la raison...
Lorsque la romancière plonge son lecteur au coeur de l'univers flamboyant des mathématiques et de la science de la Renaissance italienne, période écartelée entre la raison et la fascination pour les forces occultes, on sent poindre une affinité avec les nombres comme chez de nombreux membres de l'Oulipo (un état d'esprit qui fut, entre autres, celui de Queneau et de Pérec). Cardano est à cet égard, l'exemple idéal d'une époque de recherches effrénées...
Romancière confirmée, kinésithérapeute de formation, Régine Detambel connaît par coeur le territoire interne de l'homme. Voici une épopée clinique et biographique à travers la vie d'un savant de son temps, recréée avec une force non dénuée d'extravagance, par une main experte en écriture qui laisse délibérément de côté tout ce qui a trait aux sentiments et à la plate psychologie ; éléments peu familiers d'un temps où la brutalité régnait déjà sans partage.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires