"La souveraineté numérique" de Pierre Bellanger chez Stock (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La souveraineté numérique
La souveraineté numérique — Le choix des libraires

Résumé

«La mondialisation a dévasté nos classes populaires. L'Internet va dévorer nos classes moyennes.

La grande dépression que nous connaissons depuis cinq ans n'est qu'un modeste épisode en comparaison du cataclysme qui s'annonce. La France et l'Europe n'ont aucune maîtrise sur cette révolution. L'Internet et ses services sont contrôlés par les Américains. L'Internet siphonne nos emplois, nos données, nos vies privées, notre propriété intellectuelle, notre prospérité, notre fiscalité, notre souveraineté.

Nous allons donc subir ce bouleversement qui mettra un terme à notre modèle social et économique.

Y a-t-il pour nous une alternative ?
Oui.

L'ambition de ce travail est de nous en donner la chance.»

Pionnier des radios libres à la fin des années 70, PIERRE BELLANGER est devenu ensuite un entrepreneur des médias et de l'Internet.
Il est le fondateur et actuel président de Skyrock. Sur le web, Skyrock.com est le premier réseau social de blogs français. Sa première entreprise de service sur Internet a été créée en 1994 en participation avec France Télécom.

La revue de presse : Jean-Christophe Féraud - Libération du 2 février 2014

«Notre pays a livré sa souveraineté numérique sans débat et sans combat. C'est une catastrophe» : l'auteur de ces lignes n'est pas un fameux décliniste abonné aux unes du Point, mais un entrepreneur bien connu de la bande FM. Le patron de Skyrock, Pierre Bellanger, n'admet pas cette «étrange défaite» qui ne dit pas son nom. Il en a fait un livre-manifeste. Lucide, il constate que les superpuissances du Web comme Google, Facebook ou Amazon contrôlent aujourd'hui l'Internet comme autrefois l'Empire britannique régnait sur les océans. Et ces «résogiciels» travaillent évidemment main dans la main avec «le complexe militaro-numérique» américain.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires