"Le dossier Younsi : 1962, procès secret et aveux d'un chef FLN en France" de Jean-Luc Einaudi chez Tirésias (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le dossier Younsi : 1962, procès secret et aveux d'un chef FLN en France
Le dossier Younsi : 1962, procès secret et aveux d'un chef FLN en France — Le choix des libraires

Résumé

Le nouveau livre de Jean-Luc Einaudi est le récit minutieux d'une tragédie au sein du FLN. Ce long travail est une contribution à la recherche d'une vérité historique toujours mouvante. Il dévoile un des épisodes les plus méconnus de l'après guerre d'Algérie en France qui se conclura par la condamnation à mort sur notre territoire, d'un des principaux cadres du FLN sur ordre des dirigeants de cette organisation. Ce chef du FLN de la région marseillaise puis à Lyon, s'appelait Abdallah Younsi, alias Charles, Mourad.

Après le cessez-le-feu de 1962, suspecté de détournements de fonds, il est séquestré à Aubervilliers, durant plusieurs semaines... Pourtant, depuis déjà fort longtemps, il était mis en cause par des militants algériens, en raison notamment de son attitude à l'égard des femmes. Des détenus FLN à la prison des Baumettes disaient avec insistance qu'il était de connivence avec la police française. Après avoir tenté de se suicider, d'alerter l'extérieur, de s'évader, il finit par avouer, par écrit, être devenu un informateur de la DST. Cela fut-il bien le cas ? On ne peut ignorer dans quelles conditions ces «aveux» furent rédigés, ni comment les policiers procédèrent pour obtenir puis maintenir sa coopération. Quels renseignements leur fournit-il ? L'auteur nous aide à trouver des pistes à cette énigme, à mieux saisir le personnage, son rôle, son parcours...

Né en 1951, à Paris, Jean-Luc Einaudi est l'auteur de nombreux ouvrages portant sur différents moments de notre histoire contemporaine. Il est surtout connu pour plusieurs ouvrages sur la répression sanglante des manifestations algériennes du 17 octobre 1961 à Paris lorsque Maurice Papon était préfet de Police. En 1997, il a été appelé à témoigner devant la Cour d'assises de la Gironde lors du procès de Maurice Papon. En 1999, il a remporté le procès que lui a intenté l'ancien préfet de Police de Paris, ce qui a permis le début du processus de reconnaissance des massacres du 17 octobre 1961. Il est également l'auteur de plusieurs biographies.

La revue de presse : Catherine Simon - Le Monde du 6 février 2014

En tuant Younsi «comme un chien», selon l'expression d'un témoin de l'époque, quels comptes a-t-on voulu régler et avec qui ? Jean-Luc Einaudi se garde de conclure. Mais les pièces inédites qu'il verse au dossier font de ce drame, a priori limpide (la liquidation d'un salaud), une affaire politique...
Les assassins de Younsi ne sortent pas grandis de cette enquête. Orfèvres en mensonge, virtuoses du faux document, les cliques du FLN, qui se déchirent déjà tournent le dos à l'idéal d'un Etat démocratique. L'assassinat d'Abdallah Younsi «en annonçait de nombreux autres» : cette sombre affaire, par son opacité même, est emblématique de l'histoire de l'Algérie indépendante. Un livre dérangeant et rare.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires