"A portée de coeur : récit" de Gilbert Cotteau ,Richard Veneau chez Solar (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

A portée de coeur : récit
A portée de coeur : récit — Le choix des libraires

Résumé

Pour une utopie réaliste...

Gilbert Cotteau fonde en 1954 l'association «SOS Villages d'enfants». Avec cette première initiative, il se lance, alors qu'il est âgé seulement de 22 ans, dans un combat contre l'injustice qui durera six décennies.

A travers l'aventure de cette association, laïque et apolitique, qui est toujours restée fidèle à son esprit d'origine : préserver des fratries privées de parents et les garder réunies, c'est surtout l'engagement personnel d'un homme et un demi-siècle de solidarité qui sont racontées dans ces pages.

Gilbert Cotteau tente, en effet, de partager son expérience et d'ouvrir de nouvelles pistes de réflexion pour trouver des solutions novatrices à l'égard de ceux qui souffrent.

Plus que le récit d'une vie, cet ouvrage est une invitation à éveiller les consciences...

Né en 1931, Gilbert Cotteau a oeuvré toute sa vie, avec discrétion et persévérance, à l'accomplissement d'une vocation d'intérêt général. Il est notamment à l'origine de la fondation de nombreuses associations : «Sos Villages d'Enfants», «Delta 7», «Astrée», «la Page Blanche», «Iris Initiatives», «Tolède (tolérance éducation)»...

Courrier des auteurs le 31/01/2014

1) Qui êtes-vous ? !
Un artisan social. Qui a développé des utopies réalistes. D'abord jeune professeur de français qui fonde et développe SOS Villages d'Enfants en France puis initie une quinzaine d'innovations sociales. Leur point commun : éradiquer la souffrance évitable, ajoutée souvent par indifférence à celle qui est inéluctable.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Agir pour faciliter les relations de chacune et chacun avec autrui. Dans la vie de tous les jours, améliorer l'existence quotidienne des plus faibles ; et apprendre à adopter une attitude bienveillante avec tout le monde. Ne plus porter de jugement à l'emporte-pièce sur quiconque. En somme, apporter sa modeste pierre personnelle à un «vivre ensemble» plus confiant.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles ont difficiles». (C'est une citation de Sénèque)

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un choeur de Nabucco, de Giuseppe Verdi, qui incite à la liberté d'analyser, de comprendre et d'agir.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Mon enthousiasme pour la Vie, pour une vie ouverte aux autres qui rend heureux.

Gilbert Cotteau

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires