"Parfois on tombe" de Solène Bakowski chez Favre (Lausanne, Suisse)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Parfois on tombe
Parfois on tombe — Le choix des libraires

Résumé

«Je suis une femme parfaite, de celles qui gèrent de front vie professionnelle et privée, puis qui entament leur deuxième journée de travail en rentrant le soir à la maison. J'incarne la trentenaire accomplie parce que je suis mère, épouse et salariée. Je ressemble à un bon petit soldat à force de courir sans cesse. Je représente un modèle de réussite parce que je ne me plains jamais.
C'est ce que j'aimerais être aux yeux de tous. Parfaite. Exemplaire. Remarquable. Lisse comme du papier glacé. Malléable avec ça. Muette quand je tais mes tourments. Et invincible surtout.»

Mais parfois on tombe, et il n'y a pas de honte à cela. Il faut même trébucher pour comprendre que courir sans arrêt ne sert à rien. Ce roman n'est pas seulement une fiction, c'est une histoire qui ressemble à nos vies d'aujourd'hui. Son héroïne, épuisée de regarder passer une existence qui se vit sans elle, finit par perdre pied et compromettre tout ce qu'elle a patiemment construit. Pour se retrouver, il lui faudra momentanément quitter son univers et partir pour une destination lointaine, la Chine. Un bouleversant voyage aux tréfonds d'elle-même qui nous enseigne la nécessité de savoir reprendre son souffle à temps.

Solène Bakowski est née en 1981. Titulaire d'une licence de chinois et d'une maîtrise de français langue étrangère, elle a, pendant un temps, partagé sa vie entre la France et la Chine avant d'embrasser la carrière de professeur des Écoles.

Courrier des auteurs le 01/02/2014

1) Qui êtes-vous ? !
Une petite fille anxieuse déguisée en adulte qui apprend à nager sans bouée. Ce n'est pas encore ça mais j'y travaille.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
C'est un livre sur la nécessité d'arrêter de courir, sur le besoin de respirer. Il y est question aussi de pardon, et, surtout, de droit à l'erreur.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Permettez-moi d'en citer deux car, fort heureusement, l'une ne va jamais sans l'autre. Ce sera donc «Parfois on tombe.» suivi de «Et puis on se relève.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une musique chinoise, sans aucun doute : disons une chanson de Wang Fei (connue aussi sous le nom de Faye Wong) qui est une artiste très célèbre en Chine. Je pense plus particulièrement à 人间 qui m'a beaucoup accompagnée pendant l'écriture de ce texte.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le goût du voyage et des rencontres qui vous subliment.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires