"Le colosse de Maroussi" de Henry Miller chez Buchet Chastel (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le colosse de Maroussi
Le colosse de Maroussi — Le choix des libraires

Résumé

«J'allais, les yeux bandés, chancelant, hésitant ; j'étais orgueilleux, arrogant, content de mener la vie fausse et restreinte du citadin. La lumière de la Grèce m'a ouvert les yeux ; elle a pénétré mes pores et dilaté tout mon être».
En 1939, alors que l'Europe bascule dans la guerre, Henry Miller rejoint la Grèce à l'invitation de son ami Lawrence Durrell. Il n'a pas un sou, ses livres sont frappés par la censure aux États-Unis, et c'est sans doute ce dépouillement qui lui permet de partir corps et âme à la rencontre de la Grèce et de celui qui en incarne à ses yeux l'ethos : le conteur, poète et jouisseur Katsimbalis.

Henry Miller est né à New York en 1891. C'est en France, où il s'était fixé dès 1930, qu'il fit ses plus grandes rencontres : Anaïs Nin, Blaise Cendrars, Raymond Queneau. Après Tropique du Cancer (1934) et Tropique du Capricorne (1939), il publia sa trilogie Sexus, Plexus, Nexus. Miller est mort en Californie en 1980.

Le choix des libraires : choisi le 07/12/2013 par Laurent Lebourg de la librairie PRIVAT-CHAPITRE à PERPIGNAN, France

Buchet-Chastel réédite l'un des plus beaux livres d'Henry Miller. Cet écrivain américain avait fuit le pays du cauchemar climatisé où il étouffait moralement. La France, patrie de la liberté lui avait offert une bouffée d'air frais, mais dans sa quête d'absolu il lui manquait un supplément d'âme. La découverte de la Grèce et de son essence éternelle lui offrit l'apaisement et surtout cette révélation qu'il recherchait tant. Fuyant la société du matérialisme roi, il découvre avec émerveillement un pays béni des muses où la notion de sacré palpite encore. Cette flânerie littéraire riche en rencontres nous conduit de Corfou à la Crète, de villages en sites antiques. Entrecoupée de splendides réflexions, elle est l'hommage d'un homme envers une terre, un peuple et l'esprit qui s'en dégage. Au-delà du simple récit de voyage, ce livre se révèle être le partage d'une expérience humaine, celle d'une transfiguration. Une certitude, Le colosse de Maroussi et sa lumière égéenne illuminent le lecteur avec la même intensité que son auteur. Outre l'envie de relire et d'annoter de nombreux passages, la vertu essentielle de ce livre est de nous inviter à repenser le monde ou la vision que nous en avions.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires