"Rock'n'roll & chocolat blanc : Téléphone, Starshooter, Higelin" de Jackie Berroyer chez Wombat (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Rock'n'roll & chocolat blanc : Téléphone, Starshooter, Higelin
Rock'n'roll & chocolat blanc : Téléphone, Starshooter, Higelin — Le choix des libraires

Résumé

Premier livre drolatique de Jackie Berroyer, Rock'n'roll et chocolat blanc offre un témoignage unique sur la scène rock française de la fin des années 1970.

Dans la seconde moitié des années 1970, Jackie Berroyer, alors jeune critique musical à Charlie hebdo et Rock & folk, assiste à l'éclosion d'une nouvelle vague du rock français -Téléphone, Starshooter, Stinky Toys, Marie et les Garçons, Electric Callas, Higelin période électrique... Des groupes aux compositions originales, en phase avec la jeunesse d'alors, qui font écho à l'explosion punk en Angleterre. Le «rock français» deviendrait-il enfin autre chose qu'une pâle copie du rock anglo-saxon ?
De concerts en tournées, Berroyer accompagne les musiciens, évoque la banlieue lyonnaise avec Kent, gratte sa guitare avec Louis Bertignac et emmène le jeune Arthur Higelin, âgé de treize ans, à son premier concert des Buzzcocks. Surtout, il observe les coulisses, se fond dans le public et se mêle aux roadies, pour restituer au plus près l'esprit de cette jeunesse rock pleine d'énergie.
Mais voilà : il faut aussi écrire un livre.
Alors Berroyer digresse, écrit une ode au printemps, va visiter les premiers sex-shops de son quartier et nous narre par le menu son hilarante guerre des nerfs avec la boulangère de son Monoprix. Alternant réflexions sur la musique et anecdotes cocasses, sur le ton d'une confession pleine de drôlerie, il livre un étonnant «autoportrait» de la France de la fin des seventies et de son ébullition musicale.
Témoignage de première main sur le rock de l'époque, Rock'n'roll et chocolat blanc ravit surtout par sa propre «petite musique» - ce ton complice, plein d'humour et d'autodérision, qui fait tout le charme de l'auteur.

L'AUTEUR

Chroniqueur rock à Charlie hebdo et Rock & Folk au milieu des années 1970, Jackie Berroyer a aussi collaboré à Hara-Kiri, Libération, Actuel, Zéro, Vibrations et aujourd'hui Sine mensuel. Après Rock'n'roll et chocolat blanc (1979), il a publié une dizaine d'autres livres, parmi lesquels Je vieillis bien (1983), Je suis décevant (1987), La femme de Berroyer est plus belle que toi, connasse ! (1992) ou encore J'ai beaucoup souffert de ne pas avoir eu de mobylette (2004). Il a également signé plusieurs scénarios de BD (la série Goudard avec Gibrat, Raoul Teigneux contre les Druzes avec Vuillemin) et de films remarqués {Lune froide, Les gens normaux n 'ont rien d'exceptionnel...).
Outre un passage mémorable à l'émission «Nulle part ailleurs» sur Canal +, il poursuit une prolifique carrière d'acteur au cinéma (on le retrouvera le 4 décembre prochain à l'affiche d'Henri, le nouveau film de Yolande Moreau). L'oreille toujours aux aguets, Berroyer anime aujourd'hui l'émission «Mélomanie» sur Le Mouv'.

LA PRESSE

«La jeunesse de Berroyer, c'est le rock'n'roll. Il a trente-deux ans, Berroyer. Juste le recul qu'il faut pour bien parler de la chose. Y ajouter l'humour. Sans humour, pas de Berroyer. Sans Berroyer, grande baisse de la production d'humour, dans notre cher et vieux pays.
Berroyer vient de publier un livre qui s'appelle Rock'n 'roll & chocolat blanc. On peut le lire sans aimer le rock'n'roll ni le chocolat blanc, il n'y parle que de Berroyer. Il va devenir célèbre.»

Delfeil de Ton (Le Nouvel Observateur, mai 1979)

La revue de presse : Jérôme Dupuis - L'Express, octobre 2013

Rock'n'Roll et chocolat blanc, par Jackie Berroyer : la réédition du premier livre de l'ancien journaliste de Charlie Hebdo paru en 1979. Une excellente idée des éditions Wombat...
Nul besoin de s'intéresser au "rock d'ici" pour goûter ce petit livre attachant tout en digressions (sur les sex-shops de la rue Saint-Denis, la recette du ragoût de mouton, une panne de chaudière...) C'est du vieux journalisme qui ressemble à du nouveau journalisme. Peut-être, un jour, lira-t-on dans le dictionnaire : "Berroyer : verbe du 1er groupe, intr. Raconter avec nonchalance les petits faits vrais de la vie."

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires