"Manufactura : vocation, évocation" de Sophie Brändström ,Valérie Paumelle chez PC (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Manufactura
Manufactura — Le choix des libraires

Résumé

Ouvrage bilingue français/anglais

Mené comme un voyage intimiste aux quatre coins de l'Hexagone, Manufactura nous fait toucher de près les émotions d'hommes et de femmes de métier, fiers et passionnés. Ils sont lissiers, cambreurs, selliers, maîtres torréfacteurs, ciseleurs, souffleurs, coloristes, malletiers, tullistes, typographes, canuses, sableuses, dresseuses... On ne connaît d'eux que les objets finis, parfois uniques, souvent admirés et exceptionnels. Entre le vacarme trépidant d'un métier à tisser, le cliquetis d'une machine à coudre ou le cognement d'un marteau, leurs confidences parsemées d'anecdotes font l'éloge du temps et du travail bien fait. Le regard plongé dans les coulisses de leurs ateliers, notre esprit s'émerveille devant la richesse immatérielle de ces prestigieuses maisons françaises, dont l'histoire reste profondément ancrée dans notre patrimoine collectif.
Sophie Brändström et Valérie Paumelle signent avec ce premier opus de Vocation Évocation un témoignage empreint d'humanité, comme un bel héritage à transmettre à nos enfants.

La photographe Sophie Brändström et l'agent artistique Valérie Paumelle ouvrent les portes de douze manufactures françaises au savoir-faire incomparable, dans un bel ouvrage édité par Philippe Chauveau.

Leur métier est l'exception. L'ouvrage Manufactura, préfacé par Gérard Garouste, avec les témoignages d'Inès de la Fressange et d'Alain Ducasse, illustre le quotidien de douze manufactures françaises. Chez Hermès, Bernardaud ou Puiforcat, le savoir-faire est la valeur primordiale de ces hommes et femmes dont les gestes quotidiens expriment une passion française.

Manufactura, le livre des manufactures françaises de Sophie Brändström et Valérie Paumelle, éditions Philippe Chauveau, 176 pages.

Sophie Brändström est née à Stockholm. Après des études de sociologie à Londres, elle s'installe aux États-Unis où elle débute sa carrière de photojournaliste. Qu'il s'agisse de son travail personnel ou de ses engagements pour la presse, sa production est régulièrement reconnue pour sa sensibilité, sa finesse et son sens aigu du respect de l'autre. Elle revendique une veine humaniste qui l'a amenée à se pencher sur de nombreux sujets à dimension sociétale.

Valérie Paumelle
Après une formation en économie et communication, et plus de 12 ans passées en agence en tant que consultante, elle développe son expérience professionnelle auprès d'artistes plasticiens dans un accompagnement sur-mesure. Curieuse, animée par la connaissance de l'autre, son besoin de ressentir la conduit à donner toujours plus de sens à la rencontre. Qu'elle traduise une pensée ou un regard, elle aime transmettre la démarche du coeur et faire émerger l'émotion.

Courrier des auteurs le 27/11/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Une photojournaliste et un auteur humanistes. Au travers de Vocation Évocation, nous voulons décrypter la place de l'Homme dans les réalités contemporaines. Manufactura est le premier opus de cette série qui définit un regard croisé confondant témoignages écrits et images.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Manufactura est un récit photographique qui invite à découvrir les coulisses des manufactures françaises. Pendant deux ans, nous sommes parties à la rencontre des hommes et des femmes qui oeuvrent dans l'ombre des ateliers. Nous avons voulu leur rendre hommage en leur laissant la parole.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Un artisan des Gobelins nous a confié une phrase de Chevreul, qui fut directeur de l'atelier de teinture pendant près de 60 ans au 19ème siècle : «Notre métier, c'est de tendre à la perfection sans jamais y arriver». Elle résume tout l'amour que ces artisans ont pour leurs métiers et leur engagement à vouloir toujours se surpasser.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Ce serait un univers sonore qui mêlerait des rythmes contemporains à des notes classiques. La modernité sur ces métiers pourtant ancestraux n'est jamais loin.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La sincérité de ces hommes et de ces femmes passionnés et les émotions qu'ils nous ont transmises lorsqu'ils nous ont confiées leurs regards et leurs mots sur leurs métiers. Ces rencontres nous ont profondément touchées et nous rappellent combien il est important de traiter avec respect notre histoire et les objets qui nous entourent.

Sophie Brändström et Valérie Paumelle

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires