"Un village français, 1940" de Alain Ade chez le Tigre bleu (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Un village français, 1940
Un village français, 1940 — Le choix des libraires

Résumé

Le roman de la série de France 3 diffusée en mai 2009. Préface de Jean-Pierre Azéma, historien, spécialiste de la seconde Guerre mondiale, consultant de la série télévisée. 348 p.

Le 12 juin 1940, l'armée allemande entre dans Villeneuve, sous-préfecture du Jura. L'Occupation vient de commencer, et pour Raymond l'industriel, Daniel le médecin, Marie la métayère, Marcel le militant communiste, ou encore le bébé Tequiero, fils de réfugiés républicains espagnols, c'est la plongée dans un univers où la peur, la faim et le danger deviennent omniprésents. Assommés par la défaite militaire et divisés par la ligne de démarcation, ces Français ordinaires voient leur quotidien, leur vie de famille et leurs amours bouleversés. Et découvrent l'obligation de choisir : faut-il travailler avec l'ennemi, si le sort de l'entreprise familiale en dépend ? Est-il possible d'aimer cette femme, dont le mari soldat est porté disparu ? A-t-on le droit de soustraire à sa vraie famille ce nourrisson que les ravages de la guerre ont placé dans les bras aimants d'une mère de substitution ? Qui s'accommodera du joug nazi et qui prendra le risque de s'y opposer ? À l'aube de ces cinq années de conflit qui verront le monde basculer, comment naîtra l'idée d'une résistance ?

L'auteur : Alain Ade, né en 1955, a été documentaliste dans l'audiovisuel. Il a travaillé sur des clips, des documentaires, des publicités et de nombreuses émissions de télévision. Il est également scénariste et réalisateur de courts-métrages, et l'auteur d'une comédie musicale. Il a publié plusieurs livres, principalement des nouvelles.

Le préfacier : Jean-Pierre Azéma est historien, professeur des Universités, professeur émérite à l'IEP de Paris et conseiller historique de la série.

Courrier des auteurs le 27/05/2009

Cher libraire,

Il y a peu, je finissais de vider mon caddie à la caisse d'un supermâché. Par paresse, j'y laissais un lourd pack d'eau minérale. Monsieur ! exigea la caissière, mettez votre pack sur le tapis roulant. Pourquoi ? demandai-je, pointez votre lecteur sur le code barre et l'affaire sera faite. Que nenni ! Je dois m'assurer que vous ne cachez pas dessous un produit plat. Plataras ! m'écriai-je. Quel produit plat sous une eau plate ? Une limande ? Une pizza ?
Un carpaccio ? Un gant de toilette ? Je me démis l'épaule et compris alors pourquoi je préfèrerai toujours les librairies aux rayons livres des supermâchés : aucun libraire ne me demandera jamais de soulever mes livres pour s'assurer que je ne cache pas un produit rond.

Alain Ade

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires