"Antifragile : les bienfaits du désordre" de Nassim Nicholas Taleb chez Belles lettres (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Antifragile : les bienfaits du désordre
Antifragile : les bienfaits du désordre — Le choix des libraires

Résumé

Avec ce provocant paradoxe, Nassim Nicholas Taleb, l'auteur du best-seller Le Cygne Noir, nous offre un enseignement d'une portée révolutionnaire : comment non seulement surmonter les cataclysmes de notre temps - ces Cygnes Noirs qui fondent sur un homme, une culture, une civilisation, les bouleversent et les réduisent à néant -, mais en faire une source de bienfaits.
De même que le corps humain se renforce à mesure qu'il est soumis au stress et à l'effort, de même que les mouvements populaires grandissent lorsqu'ils sont réprimés, de même le vivant en général se développe d'autant mieux qu'il est confronté à des facteurs de désordre, de volatilité ou à quoi que ce soit à même de le troubler. Cette faculté à non seulement tirer profit du chaos mais à en avoir besoin pour devenir meilleur est «l'antifragile», à l'image de l'antique Hydre de Lerne dont les têtes se multipliaient à mesure qu'elles étaient coupées.
Riche, limpide et spirituel, promenant son lecteur dans les rues tonitruantes de Brooklyn, les chemins de la pensée antique, les dédales de l'affaire Kerviel, de la «gauche caviar» ou les méandres des neurosciences avec autant d'aisance et de légèreté profonde, ce livre, dont la science n'est jamais sans conscience, laisse une question en suspens : êtes-vous prêt à devenir antifragile ?

Libano-New-Yorkais, Nassim Nicholas Taleb est écrivain, ancien trader, statisticien et philosophe des sciences du hasard. Depuis 2007, il est l'un des essayistes les plus lus et les plus traduits dans le monde. Il a été le seul à avoir anticipé la crise financière et son ampleur. Taleb se consacre aujourd'hui à l'écriture et enseigne les rapports entre l'épistémologie des probabilités et les sciences de l'incertitude, et notamment la «prise de décision en situation d'opacité» à l'université de New York où il a reçu le titre de Distinguished Professor ainsi qu'au Centre d'Économie de la Sorbonne où il est professeur invité. Best-seller traduit en trente-trois langues, son premier ouvrage, Le Hasard sauvage, a paru aux Belles Lettres en 2005. Le Cygne Noir (les Belles Lettres, 2007) a été vendu à trois millions d'exemplaires dans le monde. Antifragile est le troisième volet de cette philosophie aux vertus tonifiantes.

«Comment non seulement se prémunir du chaos et lui résister, mais l'utiliser pour devenir meilleur : voilà la proposition radicale d'Antifragile. Extrêmement ambitieux et pluridisciplinaire, Antifragile propose une méthode pour se repérer dans le monde contemporain, ce monde que nous ne comprenons pas et qui d'ailleurs est trop soumis à l'incertitude pour pouvoir être compris. Plein de finesse et d'esprit, le discours de Taleb n'en est pas moins révolutionnaire : ce qui n'est pas antifragile est voué au déclin.»
The New York Times

«Hautement iconoclaste, mais tellement agréable à lire : le modus vivendi de l'honnête homme du XXIe siècle.»
The Observer

«Voici un livre audacieux, divertissant et intelligent, où la profondeur se mêle au sens de la formule et à celui de la narration.»
The Wall Street Journal

«Un tournant dans la pensée moderne.»
The Times

La revue de presse : Adrien de Tricornot - Le Monde du 19 décembre 2013

Désormais très écouté, ce spécialiste de la «prise de décision en situation d'opacité» a le mérite de déconcerter ses interlocuteurs et de les inciter à penser et à choisir dans un monde complexe, et qui le restera. Son message se veut réaliste : mieux vaut savoir utiliser le chaos du monde que prétendre l'organiser...

La revue de presse : Roger-Pol Droit - Le Monde du 12 septembre 2013

Ce qui est en jeu n'est évidemment pas une simple affaire de colis. Contrairement à ce que pense la majeure partie de nos contemporains sont " antifragiles " la vie biologique, l'humanité, la civilisation, l'économie et quelques autres domaines essentiels. Tel est le fil directeur du dernier livre-fleuve de Nassim Nicholas Taleb, auteur du Hasard sauvage (2005), traduit en 33 langues, et du célèbre Cygne noir (2007), vendu à trois millions d'exemplaires dans le monde. Antifragile, troisième volet de cette saga d'idées paradoxales, se présente comme le coeur de l'ensemble. Taleb y développe les conséquences de cette notion dans tous les domaines qui comptent, persuadé que notre époque pense à l'envers : nous considérons comme fragiles la nature, la vie, les sociétés, du coup, nous n'y comprenons rien, et les surprotégeons de manière néfaste. Nous tentons par tous les moyens d'éliminer le hasard, les erreurs, les risques, la volatilité des choses, alors que c'est au contraire grâce à ce perpétuel bordel ambiant que la vie a pu se développer sur Terre, l'humanité survivre et progresser, les sociétés se perfectionner, l'économie prospérer.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires