"Fils de l'eau" de Byeong-Mo Gu chez Philippe Picquier (Arles, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Fils de l'eau
Fils de l'eau — Le choix des libraires

Résumé

Pour échapper à la noyade, un enfant développe des branchies qui vont lui permettre de respirer, de survivre dans le monde des hommes et de nager dans la solitude de l'eau et le bonheur d'être libre au milieu des poissons.
Cet épisode sera pour lui comme une seconde naissance car il ne se souvient de rien de ce qui s'est passé avant. Recueilli par un vieil homme et son petit-fils, il mène avec eux une vie fruste et innocente au bord du lac où ils vivent, forcé de cacher sa singularité aux yeux des autres.
Profondément ancré dans la réalité de la Corée d'aujourd'hui, ce roman distille un charme secret. Imprégné de l'odeur de l'eau et des algues, de la violence de la pluie, il conte l'histoire d'un être à part, dont la différence est à la fois un malheur et une grâce, avant de devenir le moyen de sauver les autres.

Née à Séoul en 1976, Gu Byeong-mo a étudié la littérature coréenne à l'Université Kyeonghui puis a travaillé comme éditrice. Actuellement, elle se consacre entièrement à l'écriture et a publié plusieurs romans, aussi bien pour adultes que pour la jeunesse.

La revue de presse : Claire Devarrieux - Libération du 2 mai 2013

La romancière sud-coréenne Gu Byeong-mo conte avec humour et cruauté l'existence âpre d'un garçon sirène...
Il n'a pas deux trous rouges au côté droit, mais un seul de chaque côté de la tête, derrière les oreilles. Au vu de la description - une entaille recouverte d'une sorte de paupière, une petite plaie en forme d'arc de cercle, qui palpite et recrache de l'eau - le lecteur met un mot sur le phénomène avant même que celui-ci soit écrit noir sur blanc. Oui, bien sûr, ce sont des branchies. Mais le médecin qui examine l'enfant ainsi décoré s'en désintéresse : «Ce n'est pas joli, mais ce n'est pas grave.»...
Pourvu par la nature d'une capacité de résilience fantastique, notre garçon sirène, le dos couvert d'écailles fluorescentes, a donc développé des attributs de poisson : ils lui ont permis de s'en tirer quand son père a voulu le suicider en même temps que lui. Il est en vie, il doit la gagner.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires