"Histoire des intellectuels italiens au XXe siècle : prophètes, philosophes et experts" de Frédéric Attal chez Belles lettres (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Histoire des intellectuels italiens au XXe siècle : prophètes, philosophes et experts
Histoire des intellectuels italiens au XXe siècle : prophètes, philosophes et experts — Le choix des libraires

Résumé

La figure de l'intellectuel naît, en Italie, avec le XXe siècle. Animés de l'ambition de forger la culture nationale et de former les élites - voire de s'y substituer -, ces hommes ont épousé toutes les passions politiques de leur temps : nationalisme, fascisme, communisme, libéralisme, catholicisme, socialisme.

Or, quel que fut leur engagement, différentes manières de le comprendre et de l'exercer se sont succédé en fonction du contexte historique. Aux côtés des prophètes comme D'Annunzio, Moravia et Pasolini,, prédominants durant les périodes de crises (entrée dans la Grande Guerre en 1915, stratégie de la tension), coexistent, dans la première moitié du siècle, des philosophes comme Croce ou Gentile. Puis, dans une Italie en pleine mutation, c'est la figure du sociologue qui domine, l'intellectuel-expert, plus en prise avec l'actualité, chargé d'orienter les choix de la classe politique, d'accompagner les vicissitudes du réformisme en Italie.

Cette histoire intellectuelle d'une ampleur et d'une précision inédites (elle est suivie de plus de 500 notices biographiques) est bien plus qu'un outil indispensable pour comprendre l'Italie : elle constitue une typologie de l'engagement intellectuel d'une grande richesse, à même d'être adaptée à de nombreux autres contextes.

Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'histoire, Frédéric Attal a consacré sa thèse de doctorat à l'histoire des intellectuels napolitains après 1945. Il est maitre de conférences à l'École normale supérieure de Cachan et est l'auteur d'une Histoire de l'Italie de 1943 à nos jours (2004).

La revue de presse : Serge Audier - Le Monde du 4 juillet 2013

Le mérite de cette vaste fresque, attentive aux revues et aux réseaux, est ainsi de restituer les nombreux courants, du communisme à la démocratie chrétienne, qui animèrent la vie publique.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires