"Le restaurant de l'amour retrouvé" de Ito Ogawa chez Philippe Picquier (Arles, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le restaurant de l'amour retrouvé
Le restaurant de l'amour retrouvé — Le choix des libraires

Résumé

Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d'un chagrin d'amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l'art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière.
Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.
Un livre lumineux sur le partage et le don, à savourer comme la cuisine de la jeune Rinco, dont l'épice secrète est l'amour.

Née en 1973, Ogawa Ito est l'auteur de livres pour enfants et fait partie du groupe de musique Fairlife. Le Restaurant de l'amour retrouvé, son premier roman, est un best-seller au Japon et a été adapté au cinéma en 2010 par la réalisatrice Mai Tominaga.

Le choix des libraires : choisi le 14/01/2014 par Jeanne Mazerolles de la librairie de PROVENCE à AIX-EN-PROVENCE, France

Une jeune femme perd la voix et décide d'ouvrir un restaurant un peu particulier... Ce roman est un véritable bain de jouvence : le savoureux et le merveilleux s'entremêlent, on en ressort à la fois conquis et repu. C'est indéniablement un livre qui fait du bien !

Le choix des libraires : choisi le 14/11/2013 par Elise Patteeuw de la librairie LES BEAUX TITRES à LEVALLOIS-PERRET, France

Un jour, Rinco rentre chez elle. L'appartement qu'elle partage alors avec son amoureux est entièrement vide et ce dernier est parti. La jeune femme, assommée de chagrin, perd sa voix et devient muette. Elle ne possède plus rien et n'a d'autre possibilité que de retourner dans son village natale, chez sa mère mal aimante qu'elle n'a pas vu depuis dix ans...

Les jours passent, la vie suit son cours et Rinco ne parle toujours pas. Mais un projet, qui va l'aider à reprendre goût à la vie, germe dans son esprit : celui d'ouvrir un restaurant un peu particulier, avec seulement une seule table à servir par soir ?

On retrouve bien, dans ce roman, la poésie et la douceur propre à l'univers japonais. Les multiples descriptions de nourriture nous donnent l'eau à la bouche, même si beaucoup d'ingrédients et de saveurs restent inconnus à nos palais de Français (et c'est ce qui donne encore plus de charme à la cuisine exotique de Rinco !). Mais ce livre ne va pas seulement vous donner faim : il s'agit d'un très bel hymne à l'amour (sous toutes ses formes), et surtout, un bel hymne à la vie.

A lire pour se donner du baume au coeur.

Le choix des libraires : choisi le 14/11/2013 par Romain Boyer de la librairie LA RENAISSANCE à CREIL, France

Rinco vient d'être plaquée par son fiancé de manière assez violente. Suite au choc elle perd la voix. Elle noie son chagrin dans son village natal, chez sa mère, en créant un restaurant où chaque plat sera rempli d'amour. Ce restaurant acquiert vite la réputation de voir ses rêves se réaliser et ses amours comblées si l'on y déguste un repas.
Une fois de plus la littérature japonaise nous transporte dans un univers empli de poésie.

Le choix des libraires : choisi le 14/11/2013 par Frédérique Franco de la librairie LE GOÛT DES MOTS à MORTAGNE-AU-PERCHE, France

Rinko reste sidérée par la rupture amoureuse dont elle vient d'être véritablement victime. Sans prévenir, son petit ami la quitte, lui laissant leur appartement entièrement vide. La jeune femme en perd la voix et ne s'exprime plus que par des petits mots écrits. Elle décide de retourner dans son village natal où vit sa mère. Passionnée de gastronomie, elle crée là-bas son propre restaurant. Un restaurant particulier, très artisanal, ou chaque menu est confectionné avec soin et attention spécialement pour chaque convive, en fonction de ses goûts et humeurs du moment...
Le restaurant de l'amour retrouvé est une très jolie histoire. L'histoire d'une jeune femme qui se reconstruit et prend sa vie en main. Un petit bijou de poésie et de sensualité. Sa lecture est un vrai moment enchanteur. Un roman à découvrir absolument !

La revue de presse : Paloma Blanchet-Hidalgo - Le Monde du 5 septembre 2013

Peintre des sentiments, Ogawa Ito choisit ses couleurs, comme Rinco ses épices...
On en retiendra tout de même la fantaisie, et ces images - un loir au creux d'une marmite, une truie de compagnie nommée Hermès - que l'écriture, limpide, saisit dans toute leur étrangeté.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires